Les faux plafonds ou le plafond suspendu

faux plafond

La technique du plafond tendu est de plus en plus utilisée.

Cette technique consiste à bien tendre un voilage en vinyl, ou autre, sur une structure métallique bien spécifique le long de chaque mur. La toile tendue offre une durée de vie d’environ 25 ans et s’entretient très facilement. Le plafond tendu participe au décor global de la pièce et à son ambiance. Il est "High tech", il doit être placé par un spécialiste et est souvent utilisé dans les rénovations contemporaines (peut recevoir tous les types d’impression) pour cacher les défauts d’un mur ou d’un plafond, par exemple.

On peut également utiliser des lames en PVC pour l’habillage d’un faux plafond, surtout quand celui-ci se trouve à une hauteur importante (hall d’entrée, avec mezzanine, par exemple) pour la facilité du placement et de l’entretien. 

On utilise de plus en plus des faux plafonds, des plafonds surbaissés ou des plafonds tendus, que se soit en rénovation ou dans les constructions en ossature bois. Cette technique est plus simple pour cacher les irrégularités et les canalisations apparentes. 

La structure portante est souvent réalisée en bois ou en profilé de métal ("métal studs"), dont la hauteur est réglée par des tiges coulissantes.

En partenariat avec bati-info.be

Newsletter GRATUITE