Le coordinateur de sécurité de chantier

Publié le 29 Août 2016

Il est obligatoire pour les constructions de maisons unifamiliales de moins de 500m². L’architecte ou l’entrepreneur peuvent également remplir cette mission de coordinateur de chantier, s’ils sont agréés.

La loi belge oblige depuis le 1er mai 2001, la présence obligatoire d’un coordinateur de sécurité, si plusieurs  entrepreneurs travaillent simultanément sur un même chantier (construction et grosse rénovation).

Le coordinateur de sécurité de chantier doit être désigné avant  le démarrage du chantier. Ses honoraires sont à charge du maitre d’ouvrage. Comme l’on constate qu’il y a parfois des grandes différences de prix (entre 0.5% et 2.5%), il est conseillé de demander plusieurs devis.

La mission du coordinateur a pour but la prévention des accidents et la coordination des mesures de sécurité et de santé, à prendre en compte par le maître d’ouvrage, sur le chantier conformément aux prescriptions de la loi. Il devra établir un dossier comprenant la description de l’ouvrage à réaliser, la description des résultats de l’analyse des risques et des mesures de prévention.  Après une réunion de coordination avec toutes les parties, le coordinateur devra également suivre l’évolution de la construction en organisant des visites de chantier.