Bâtir ou rénover pour l'avenir ? Pour les façades, pensez à des matériaux de qualité

Publié le 24 Mars 2021

Le futur commence dès aujourd'hui. Y compris pour les matériaux de construction. Pour un avenir plus écologique, il faut bâtir ou rénover en respectant l'environnement. Limiter les déperditions énergétiques via les façades est un pas dans la bonne direction (verte). Mais quels matériaux de construction choisir pour un avenir plus propre ?

Construire et rénover de façon moins énergivore

Les habitations presque neutres en énergie sont de plus en plus nombreuses. Étanches, mais suffisamment isolées, elles ne consomment pratiquement pas d'énergie. Même si vous rénovez votre logement (en profondeur), vous êtes obligé d'exécuter les transformations énergétiques afin de vous aligner sur les normes en vigueur. Non seulement vous y êtes encouragé par les autorités, par le biais de primes et de subventions, mais vous participez ainsi à la préservation de l'environnement. Avez-vous une brique verte dans le ventre ? Découvrez comment rendre une maison moins énergivore, étape par étape.

Façades moins énergivores

Les façades comptent parmi les principaux éléments d'une habitation économique : quand on sait qu'entre 20 et 25 % de la chaleur intérieure s'échappent par les murs extérieurs et les fenêtres des habitations anciennes, on saisit à quel point il est utile de les isoler efficacement. Et c'est possible de l'extérieur, comme si on "emballait" votre maison.

Pour un bâtiment neuf, le maître d'ouvrage opte pour une méthode de construction écoresponsable, une isolation performante et des matériaux de qualité. Mais pour une rénovation, vous avez le choix : soit démolir la brique de parement de la façade et la reconstruire, soit la recouvrir d'un bardage durable et isolant.

Isolation des façades

Pour que la façade soit plus économe en énergie, le maître mot est : isolation. Certes, on peut aussi isoler (a posteriori) les murs intérieurs ou les cavités, mais c'est l'isolation des façades ou des murs extérieurs qui aura l'impact positif le plus fort sur la consommation d'énergie. Pour les habitations neuves, les hommes de métier posent des panneaux isolants durs (EPS, PUR, PIR, XPS, laine minérale) sur la face extérieure de la maçonnerie (puis la brique de parement) et rendent le bâtiment étanche. Pour la rénovation, ces matériaux sont plaqués sur la façade existante et recouverts d'un bardage respectueux de l'environnement. Quelles sont les possibilités ? Nous vous les présentons.

Matériaux de façade écoresponsables

Béton cellulaire ou pierre silicocalcaire

Le béton cellulaire, par exemple celui de la marque Ytong, est un excellent matériau pour bâtir des murs intérieurs, ou même une maison entière. Très isolants, ces blocs sont collés pour former un ensemble étanche, sans pont thermique. Ytong suffit comme isolant des murs intérieurs et extérieurs. Quant à la pierre silicocalcaire, elle fait merveille pour l'isolation acoustique et peut recevoir toute une myriade de finitions. En savoir plus sur une construction avec Ytong.

Brique

Bâtir de façon écoresponsable ne signifie pas nécessairement devoir tirer une croix sur la bonne vieille brique. De nombreux fabricants ont en effet adopté les nouvelles techniques de construction. Ils proposent désormais des briques fines et de qualité, qui font gagner de la place et sont compatibles avec un isolant. C'est pratique quand chaque centimètre compte ! Et avez-vous déjà entendu parler des pierres de parement imprégnées, qui évitent que la façade soit attaquée par des substances sales ou polluantes ?

Plaquettes

Vous adorez l'apparence de la brique, mais pas son épaisseur ? Alors, les plaquettes sont la solution. Associées à un système d'isolation de la façade, elles donnent l'apparence d'élégants murs en briques. Le choix de couleurs et de formes est en outre très large.

Crépi

Le crépi est un autre produit qui se marie bien à l'isolation. Un tel système d'isolation complet peut être appliqué sur presque tous les types de façades. Et ce, tant lors de la construction d'un logement que d'une rénovation a posteriori, sur des briques comme sur une ossature en bois. Il faut ensuite traiter le crépi avec un produit hydrofuge, pour en préserver longtemps l'apparence soignée.

Bardage en bois

Êtes-vous toujours charmé par l'apparence chaleureuse et naturelle du bois ? Eh bien, sachez que ce matériau peut lui aussi habiller votre façade. En outre, il y a aujourd'hui suffisamment d'alternatives au bois tropical, par exemple du bois européen thermo-traité portant le label FSC.

Plaquettes imitation bois

Allons plus loin encore : si vous adorez l'apparence du bois, mais pas son entretien, des solutions alternatives en bois composite ou en PVC sont faites pour vous. Intéressants également : les bardages ou ardoises en fibrociment, qui améliorent l'isolation et donnent à l'habitation un cachet hors du commun.

Bardages

Les bardages se déclinent en une multitude de formes, dimensions et matériaux : fibrociment, PVC, HPL, céramique, composite, basalte, zinc, aluminium, acier (corten), solid surface… La liste est longue.

Voulez-vous rester informé des plus récentes évolutions en matière de matériaux pour le bâtiment ? Lisez d'autres articles sur le gros œuvre.

   

Brochures

Demandez la ou les brochures que vous avez choisies