L'importance d'une habitation étanche à l'air

étanchéité à l'air

Si, en matière énergétique, le maître mot est incontestablement "isolation", celui des prochaines années sera assurément "étanchéité à l’air". Il ne faut pas s’y tromper : il n’y a pas d’isolation thermique performante, sans étanchéité à l’air, quelle que soit la composition du complexe de la toiture, des murs ou de l’enveloppe de l’habitation et de la nature de l’isolant.

L’étanchéité à l’air est indispensable que ce soit, pour une isolation thermique performante, pour un confort optimal en hiver comme en été, pour une ventilation contrôlée efficace de l’habitation. Plus une habitation est étanche à l’air, mieux elle conserve sa chaleur. Elle est vitale pour une maison passive.

Laisser l’air froid extérieur et le vent s’infiltrer au travers de la composition du complexe de la toiture (ou l’air chaud intérieur par convection), alors on perdra une partie importante du bénéfice de l’isolation thermique mise en œuvre. La qualité de l’étanchéité à l’air d’un bâtiment est vérifiée en recourant à un test "Blower-Door" ou "test d’infiltrométrie". Ce test va déterminer combien de fois le volume d’air complet de l’habitation est renouvelé en l’espace d’une heure. La valeur de référence, qui permet de comparer l’étanchéité à l’air des habitations en Belgique, est la valeur n50. La valeur n50 est suivie d’un chiffre, indiquant le renouvellement du volume d’air total par heure.

Exemple : n50 de 2h-1 signifie que l’air d’une habitation sera renouvelé 2 fois par heure. Ce qui signifie que plus la valeur n50 est basse, plus l’étanchéité à l’air est assuré.

Il faut assurer une bonne étanchéité en évitant les fuites qu’au prix d’une mise en œuvre extrêmement rigoureuse. Ces fuites peuvent se situer principalement aux raccords avec les parois, le toit et les planchers, mais aussi les passages des tuyaux d’égout, d’eau chaude, de ventilation et des câbles électriques, ainsi que les ouvertures vers l’extérieur (portes, fenêtres, évacuation de l’air vicié, etc… ).

Aujourd’hui, les performances en matière d’étanchéité à l’air ne font l’objet d’aucune législation ou réglementation en Belgique. Or, on ne le signalera jamais de trop, l’étanchéité à l’air, l’isolation et la ventilation forment un trio indissociable pour qui veut gérer efficacement les performances énergétiques d’un bâtiment.

Augmenter l’étanchéité à l’air présente quatre avantages :

  • Diminuer la consommation de l’habitation
  • Augmenter le confort thermique des occupants
  • Minimiser les risques de condensation
  • Booster le certificat énergétique de l’habitation 

Le pare-vapeur ou le freine-vapeur

Le pare-vapeur ou le freine-vapeur est un film respirant destiné à freiner la vapeur et à la rendre étanche à l’air. Cet écran protège la construction contre l’humidité. Il est essentiel, que ce soit pour permettre une isolation thermique complète incluant la sous-toiture, ou pour réguler le taux d’humidité dans l’isolant et dans l’air ambiant. 

Il peut également être utilisé pour l’intérieur pour les structures de toitures et de parois. 

Doté d’une armature renforcée, il présente une grande solidité à la déchirure et se combine parfaitement avec d’autres isolants.

En partenariat avec bati-info.be

DEMANDEZ DE LA DOCUMENTATION GRATUITE

Newsletter GRATUITE