Vous isolez votre toit : évitez ces erreurs courantes!

Isoler votre toit est un excellent moyen d'économiser de l'énergie, il s’agit donc d’un investissement judicieux. Mais le travail doit être fait comme il se doit, sinon vous risquez des problèmes d'humidité et de moisissure. Découvrez les points à éviter et tirez-en des leçons.

Erreur n°1 : Il n'y a pas assez d'isolation prévue

Vous pensez qu'une couche isolante trop épaisse provoque la formation de moisissure? La réponse est non, on n’isole jamais trop. C’est justement dans les endroits où la couche d’isolant est trop mince ou inexistante que e risque d’humidité est plus important et entraine donc la formation d’une couche d’air. Les risques de problèmes d'humidité sont plus grands. Les normes d'isolation (épaisseur) deviennent de plus en plus strictes. Jouez la sécurité et adaptez-vous aux normes de demain.

Astuce : Demandez conseil à un professionnel expérimenté de Luminus.

Erreur n°2: l'intérieur n'est pas étanche à l'air et à l'humidité

Les flux d'air sont dus aux différences de pression et de température. Lorsque de l'air chaud à l'intérieur pénètre à travers votre isolation et y circule, vous perdez beaucoup de rendement. De plus, l'air chaud et humide se condense au contact du matériau isolant (plus froid). Cela conduit à des problèmes d'humidité ou de champignons. Comment pouvez-vous empêcher cela? Faites appel à un professionnel expérimenté dès le début de vos travaux.

Comment rendre votre isolation étanche à l'air et à la vapeur?

  • Appliquez une membrane d’étanchéité et des pare-vapeur.
  • Couvrir tous les raccords avec du ruban adhésif approprié.
  • Calfeutrer les ouvertures ou remplissez-les de mousse PUR.
  • Assurer une ventilation adéquate.

Erreur n°3: l'extérieur n'est pas étanche au vent ni à la vapeur

Vous ne voulez pas d'un toit qui fuit. C'est pourquoi la construction à l'extérieur de votre maison doit être protégée de la pluie et du vent. La protection contre le vent est également importante. En effet, si l'air froid traverse votre isolation, il entraîne une perte de chaleur.

Vous voulez aussi que votre toit respire. Comparez-le à un manteau d'hiver. il faut que l’air froid demeure à l’extérieur et que la chaleur reste à l’intérieur. Mais, dans le même temps, vous souhaitez que le vêtement respire afin d’évacuer la transpiration. Il faut donc prévoir une étanchéité au vent à l’extérieur et une perméabilité à la vapeur à l’intérieur. Vous souhaitez des conseils et une assistance professionnels? C ‘est est possible via cette page Web.

Erreur n°4: il y a un creux d'air entre le toit et l'isolation

Dans le passé, un espace d'air était parfois prévu entre l'isolant et le toit pour la ventilation. Mais cela ne donne pour effet qu’une perte de rendement par convection (transfert thermique dû à un mouvement d’air) et pénétration d’un flux d’air extérieur. Le risque de condensation est également plus grand en raison de l'apport d'air humide. Remplissez complètement l'espace entre vos murs extérieurs et votre toit avec un matériau isolant. Il faut donc mieux éviter les creux d'air.

Erreur n°5: l’isolation est trop tassée

Une compression exagérée du matériau isolan) entraîne une perte de chaleur. Le matériau isolant est constitué d’air immobile. Si vous faites sortir tout l'air, le matériau isolant devient davantage conducteur qu’isolant.

Astuce : Assurez-vous que les largeurs et les épaisseurs soient faites sur mesure. Coupez les bandes légèrement plus larges que les mesures (1 à 2 cm) afin qu'elles adhèrent convenablement et soient étanches au vent, mais ne les comprimez pas trop.

Erreur n°6: choisir le mauvais matériau

Il existe de nombreux types de matériaux isolants. Ils isolent tous, mais il est intéressant de vérifier à l'avance quel est le meilleur choix pour vous:

  • Placez le bon matériau au bon endroit. Un matériau isolant plus doux est plus facile à placer dans un cadre en bois. Les panneaux isolants durs sont parfaits pour les surfaces planes.
  • Choisissez un isolant avec une meilleure perméabilité à la vapeur dans les pièces à air chaud et humide.
  • Pensez à l'isolation ignifuge, par exemple au-dessus des locaux techniques.
  • Prenez en compte les performances acoustiques du matériau si vous souhaitez réduire les bruits gênants.
  • Vérifiez si le matériau est écologique ou durable à long terme.

Erreur n°7: Recevoir des mauvais conseils ou n’en recevoir aucun

Isoler soi-même reste une tâche difficile. Par conséquent, demandez conseil à un professionnel expérimenté. Après tout, vous n’isolez qu’une fois, n’est-ce pas?

En isolant votre toit, vous économiserez considérablement sur votre facture d'énergie. Vous souhaitez vous attaquer à ce travail tout de suite? Prenez donc contact avec Luminus pour un rendez-vous sans engagement. Leur expert en isolation se fera un plaisir de vous rendre visite pour analyser vos besoins. Vous obtenez un devis personnalisé gratuit et vous êtes assuré d'un résultat qualitatif. Bonne chance!

En partenariat avec Luminus

Plus de news de Luminus

Quel est le meilleur choix pour l’isolation des murs creux ?

Vous voulez isoler les murs extérieurs de votre maison?

De cette façon, votre chaudière durera encore plus longtemps!

Comment vous assurez que votre chaudière dure le plus longtemps possible?

Comment optimiser votre consommation d'énergie? Découvrez nos meilleurs conseils!

Une utilisation intelligente de l'énergie peut vous faire économiser beaucoup.

Newsletter GRATUITE