Les toitures vertes multi usages

Publié le 10 Août 2016

Les toitures végétalisées sont des toits en général plats, ou à pente modérée, sur lesquels de la végétation a été implantée. Elles demandent peu d’entretien, pas ou peu d’arrosage et est assez facile à réaliser. Il suffit d’avoir une charpente pouvant supporter le poids, d’avoir une accessibilité aisée et de pouvoir bénéficier d’un revêtement étanche et de qualité.

Ces toitures égayent de plus en plus nos centres urbains. Ecologiques, économiques, techniques et esthétiques, elles améliorent l’inertie thermique et permettent de réguler localement la température en été comme en hiver. Elles jouent un rôle non négligeable en matière de gestion des eaux pluviales, créent un écosystème pour les papillons et les oiseaux et permettent également d’assurer une bonne isolation acoustique. 

Deux types de placement :

1. Toiture végétale modulaire posée sur plots

Le placement de ce système est rapide et facile. Il s’adapte à toutes les solutions et est garanti contre les risques d’infiltration d’eau.

2. Toiture végétale multicouches

Directement posée sur la toiture des bâtiments, son placement est plus limité, complexe et nécessite l’intervention de professionnels qualifiés, afin d’éviter une humidité permanente, des risques d’infiltration d’eau ou de l’érosion de la toiture végétale.

 

Il existe différents types de végétaux pour réaliser ce genre de toiture :

Les "extensives", représentent 80% des toitures végétalisées. Elles sont composées d’une végétation naturelle et à faible enracinement (mousses, sédums, plantes herbacées, plantes aromatiques, graminées, etc…). Elles n’ont besoin que d’environ 3 à 4 heures d’ensoleillement par jour en été et se régénèrent et s’entretiennent quasiment d’elles-mêmes.

Ce système est composé de bas en haut, d’un ensemble drainant-filtrant composé de tapis tridimensionnel avec ou sans réserve d’eau, d’une couche de substrat spécial, légère; rétenteur d’eau et est pauvre en éléments nutritifs et d’une végétation en semis ou en tapis pré-cultivé.

Les "intensives", comprennent des arbustes, du gazon comme dans un vrai jardin. Cela demande évidemment un entretien régulier et une structure portante capable de pouvoir supporter une charge permanente de 350 à 800 kg/m². Une étude spécifique par des professionnels est indispensable, afin de concevoir le projet.

La toiture verte offre des avantages économiques, des avantages écologiques et des applications architecturales innovantes (toitures plates ou toitures en pentes) et est, à coup sûr, une solution environnementale et durable. Elle régule les eaux de pluies et en améliore la qualité de l’air en absorbant les poussières et en fixant le CO2.