Les principaux ingrédients d'une pièce toujours plus importante : la cuisine

keukens_ingredienten

La liste de souhaits de la "cuisine idéale" semble plus longue que jamais. Quelles considérations faut-il prendre en compte ? Nous en avons établi une liste ci-après. Souvenez-vous-en dans votre quête de la cuisine parfaite.

 

La zone floue entre cuisine et living

Autrefois, les pièces de l'habitation étaient clairement délimitées : on passait l'essentiel de son temps dans la salle de séjour, le salon ou la salle à manger, alors que la cuisine, isolée du reste, ne servait qu'à la préparation des repas quotidiens. Mais de nos jours, elle fait partie d'un espace ouvert où se retrouve toute la famille : c'est donc le lieu non seulement pour la préparation et la consommation des repas, mais aussi pour parler, faire les devoirs, jouer…

Un style harmonieux

La cuisine occupe une place centrale dans la demeure, et joue à ce titre un rôle important dans l'aménagement intérieur. Or, comme une cuisine peut tenir une vingtaine d'années , son style s'avère essentiel. Et le choisir n'est pas une mince affaire. Comment s'assurer qu'il s'harmonise au reste de la déco intérieure et ne soit pas démodé d'ici 10 ans ? Certes, cela ne signifie pas que la cuisine ne puisse suivre les modes. Mais comme les fabricants s'alignent – heureusement – sur les nouvelles modes d'habitat, vous trouverez certainement le modèle de cuisine de vos rêves.

Emplacement

Où installer de préférence la nouvelle cuisine ? La configuration désirée offre-t-elle suffisamment d'espace pour placer un îlot de cuisson ? Mieux vaut réfléchir dès la phase du gros œuvre, de façon à décider où placer les conduites d'eau et autres câbles électriques. Songez aussi à l'orientation : préférez-vous une cuisine avec vue sur le jardin ou cette place est-elle réservée au salon ? En cas de transformation, vous pouvez naturellement remplacer la cuisine existante par une neuve.

Sensation d'ouverture

Les cuisines sombres et fermées de jadis ne sont plus de notre temps. Lumière et sensation d'ouverture sont 2 critères importants, surtout si la cuisine fait partie de l'espace de vie. Réfléchissez aussi à l'éclairage du plan de travail et de la cuisinière, c'est important pour la préparation des aliments, la cuisson, la vaisselle…

Aménagement fonctionnel

L'un des aspects essentiels d'une cuisine bien aménagée est l'ergonomie. Cela implique de concevoir la cuisine en différentes zones, de façon à limiter les déplacements et les mouvements non naturels durant la préparation des repas, la cuisson, la vaisselle, etc. Avez-vous déjà entendu parler du "triangle" de la cuisine ? C'est un triangle imaginaire reliant la plaque de cuisson, l'évier et le réfrigérateur. La distance qui sépare les 2 premiers doit être aussi courte que possible, car c'est celle que vous devrez franchir le plus fréquemment.

Forme de la cuisine

En fonction de l'espace dont vous disposez, vous pourrez configurer la cuisine en forme de U, I, L, ou encore avec un îlot de cuisson ou deux plans parallèles. Chaque configuration a ses avantages et ses inconvénients. Le mode en L semble être le plus optimal, car il réduit les déplacements ; en U, vous disposez de beaucoup d'espace de rangement et pouvez aisément former le triangle précité ; une cuisine parallèle garantit une circulation optimale ; quant à l'îlot, il facilite le contact avec les autres habitants. Bref, à vous de voir quelle situation vous convient le mieux.

Hauteur du plan de travail et des appareils

La hauteur du plan de travail n'est pas à négliger. Elle est habituellement de 90  cm, mais tout le monde n'est pas de la même taille. Si la cuisine est toujours occupée par une seule et même personne, adaptez la hauteur du plan de travail à sa taille. Elle se calcule aisément : il suffit de disposer les avant-bras à 90° par rapport au corps, de mesurer la distance qui sépare les mains du sol et de soustraire 10 à 15  cm pour connaître la hauteur idéale du plan de travail.

Placez aussi les gros électroménagers à hauteur pratique, votre dos vous en sera reconnaissant. Le four et le milieu du réfrigérateur devraient être à hauteur du plan de travail, et la partie supérieure du lave-vaisselle à 120  cm du sol.

La tendance : les cuisines compactes

Les habitations étant appelées à toujours plus de compacité, ce sera aussi le cas des cuisines. Mais pas au détriment du confort. Pour éviter de perdre le moindre centimètre, il convient de ruser. Tout ne doit pas nécessairement être de taille XL. Un mini réfrigérateur, un lave-vaisselle, un four ou une cuisinière plus compacte peuvent parfaitement convenir pour les petits ménages, les couples sans enfants et bien sûr les célibataires. À quoi bon par exemple disposer d'un double évier si vous utilisez essentiellement le lave-vaisselle ?

Choix des ustensiles de cuisine

Réfléchissez également aux appareils dont vous avez besoin. Allez-vous réellement utiliser le four à vapeur tous les jours ? Un four combiné n'est-il pas aussi pratique, et surtout moins encombrant ? Avez-vous besoin d'un frigo américain si vous n'êtes généralement que deux dans la maison ? Autant de questions utiles à se poser. Vérifiez aussi la puissance et la consommation d'énergie des appareils avant de les acheter.

Ceux-ci sont toujours plus astucieux. Une plaque de cuisson à zones adaptables, un four que l'on peut préchauffer à distance, un frigo qui vérifie la réserve d'aliments, une hotte de cuisson qui disparaît dans le plan de travail… Vérifiez quels progrès technologiques vous apportent vraiment une plus-value.

Choix des armoires

Souvenez-vous que l'on n'a jamais assez de place en cuisine. Ici aussi, il faudra faire preuve d'ingéniosité. Privilégiez les armoires hautes et profondes, les tiroirs plutôt que les étagères, qui offrent plus d'espace de rangement et surtout une meilleure visibilité de l'ensemble. N'oubliez pas l'importance des matériaux composant les placards. L'aggloméré est de moindre qualité que le MDF. La mélanine, le stratifié, le film plastique en déterminent la durée de vie. Les armoires en bois massif sont certes plus résistantes, mais requièrent plus d'entretien. N'oubliez pas d'inspecter la qualité des charnières et des systèmes d'arrêt.

Choix du plan de travail

Un grand plan de travail est un véritable salut en cuisine, par exemple à côté de la plaque de cuisson, pour préparer aisément les aliments, ou de l'évier, ce qui facilite la vaisselle. Réfléchissez bien au type de plan de travail : préférez un matériau robuste et d'entretien facile, correspondant si possible à vos préférences esthétiques. Demandez au cuisiniste les possibilités et les caractéristiques de chaque matériau. Ou lisez le message de notre partenaire.

En partenariat avec bati-info.be

DEMANDEZ DE LA DOCUMENTATION GRATUITE

Newsletter GRATUITE