Pourquoi utiliser un primer avant de peindre ?

Tout le monde sait à quel point l'emploi d'un primer est essentiel avant de mettre en peinture. Mais pourquoi au juste ? Ou plutôt : quels seraient les risques de s'en passer ? Lisez ici pourquoi le primeur est une étape indispensable, que vous ne négligerez plus jamais.

Se passer de cette couche de base ? Une très mauvaise idée !

Négliger d'enduire d'un primer un mur ou tout autre support pourrait… vous coûter très cher ! Outre des problèmes d'adhérence et de longévité de la peinture, vous vous exposez à des risques divers : formation de taches humides, différences d'éclat, coups de rouleau ou de pinceau visibles, sans parler de la peinture qui s'écaille lorsqu'elle est employée à l'extérieur. Pour être fier du fruit de votre travail, ne sautez jamais la case primer. Découvrez ici le primer idéal pour votre chantier.

Pour un résultat durable et de qualité

Vous doutez encore de l'utilité d'un primer ? Ne soyez pas têtu ! L'emploi du primer vous garantit de nombreux avantages que vous ne voudriez manquer pour rien au monde. D'abord, c'est l'assurance d'un support stable, qui n'absorbera pas de couleur et ne sera pas altéré par les particules de saleté. Ce sont autant de vertus auxquelles les peintures de finition ne peuvent prétendre, ou du moins pas dans cette mesure. Bref, le primer est la garantie d'un résultat durable et de qualité. Commandez ici le primer adapté à votre chantier.

Pas de vilaines taches de rouleau

Si vous enduisez directement la peinture sur un mur plafonné dépourvu de primer, le plâtrage absorbera une grande quantité de peinture. Non seulement vous devrez en utiliser davantage, mais les coups de rouleau seront comme un coup de poing dans l'œil ! C'est pour cela qu'il faut employer un primer : il évite cet effet d'aspiration. Et cela vaut pour de nombreux supports : le plafonnage, mais aussi les panneaux de plâtre, et même la brique. Commandez ici facilement votre primer en ligne.

Le primer évite aussi la résurgence de particules de saleté

Imaginez que vos enfants s'en soient donné à cœur joie avec un feutre indélébile sur un mur plafonné. Bon, vous n'avez plus qu'à le repeindre. Mais si vous vous contentez d'apposer seulement une peinture de finition, les traits de marqueur finiront par réapparaître. Et vous pouvez craindre un tel scénario si vous repeignez sur des traces d'humidité. Mais pas avec un primer, spécialement conçu pour éviter de telles calamités. Il isole les particules de saleté locales et évite qu'elles n'altèrent la couche de peinture de finition. Il existe des primers adaptés à chaque application, même pour des supports très sales.

Trouvez le primer adapté au support

Un bon conseil : prenez toujours soin de bien choisir le primer adapté à votre travail, en fonction du support et de l'état dans lequel il se trouve. Vous hésitez parmi les différentes variétés de primers ? Contactez un expert pour des conseils gratuits.

  • Primer de fixation, pour un support stable et exempt de poussière

La poussière est l'un des grands ennemis des travaux de peinture. Comment vérifier si le support à repeindre est friable ? C'est simple, frottez-le à la main. Si la pierre ou la couleur s'écaille, c'est que vous avez besoin d'un primer de fixation pour stabiliser le support et le repeindre sans en faire ressortir la poussière. Découvrez ici les excellents primers de fixation des marques Epofix et Hydrofix.

  • Primer d'isolation, pour résultat irréprochable

La plupart des applications pourront se contenter d'un primer d'isolation. Cela évite une aspiration inégale de la peinture et la réapparition de taches d'humidité ou de nicotine, par exemple. Un primer isolant pénètre un peu moins dans le support, mais vient s'y déposer, pour former une base stable pour repeindre. Notre conseil : avec le produit Bossprim, vous obtenez une répartition égale de la peinture, sans différences de brillance.

  • Primer d'adhérence : pour une bonne adhérence sur un support lisse

Le primer d'adhérence est idéal sur les supports très lisses. Avant de repeindre des armoires de cuisine ou de salle de bains, utilisez le primer d'adhérence Omniprim Extreme.

Emploi de primers colorés : une seule couche de finition nécessaire

Un petit truc génial : il est aujourd'hui possible de colorer un primer de la même teinte que la peinture de finition. Dans la plupart des cas, cette astuce permet de se contenter d'une seule couche de finition, au lieu de deux. Cela fera déjà une sacrée différence en termes de travail, temps et quantité de peinture. Curieux d'en connaître toutes les possibilités ? Demander conseil à un coach Colora, c'est assurément le chemin le plus court pour un résultat réussi.

Si vous avez d'autres questions sur les primers ou n'êtes pas convaincu de leur bien-fondé, poussez la porte d'un magasin colora. Un coach vous exposera les arguments et vous aidera à choisir le bon enduit de base. Demandez également la brochure gratuite, bourrée de conseils pour peindre comme un pro !

En partenariat avec colora le magasin de peinture

Plus de news de colora le magasin de peinture

Comment peindre au pistolet ?

Vous comptez repeindre prochainement une pièce de votre maison ?

Comment peindre en ligne droite dans l'angle entre le mur et le plafond ?

Imaginez que vous projetiez de repeindre chez vous les murs et le plafond en couleurs différentes

Recherchez-vous une peinture lavable ? Vous la trouverez chez colora !

Traces de boue dans le hall d'entrée, de sauce tomate sur le mur de la cuisine, de dentifrice sur

Travaux de peinture ? Voici comment calculer les quantités nécessaires

Bien décidé à repeindre les murs de la salle à manger, vous devez d'abord choisir la teinte, puis

Newsletter GRATUITE