Zoom sur les différents types de revêtements de sol

Types de revêtement de sol

Le choix d’un revêtement de sol peut s’avérer déterminant pour le futur look de votre habitation et l’ambiance qui régnera dans celle-ci. Mais attention, l’apparence du revêtement ne doit pas constituer votre seul critère de choix. D’autres critères de taille devront peser dans la balance. Vous ne savez absolument pas quel revêtement choisir ? Pas de panique, nous vous exposons aussi les tendances 2018 en matière de revêtements de sols.

Choisir un revêtement de sol : quels critères de sélection ?

Lors du choix d’un revêtement de sol pour sa demeure, il est bien sûr permis de se laisser guider par ses goûts personnels, mais il est également impératif de garder à l’esprit les avantages et inconvénients de chaque revêtement. Il peut dès lors s’avérer utile de dresser la liste des matériaux que vous appréciez, accompagnés de leurs pour et de leur contre. Vous pourrez ainsi mieux les comparer et effectuer votre choix plus facilement.

Les critères de sélection les plus importants sont :

  • Le « look-and-feel »
  • Le prix
  • La facilité d’entretien
  • La vitesse d’usure
  • Le toucher (chaud ou froid)
  • Le bruit émis par les pas (en hauts talons, par exemple)
  • Le niveau d’isolation thermique
  • Le niveau d’isolation acoustique
  • La possibilité d’installer ou non un système de chauffage par le sol
  • La possibilité d’installer soi-même le revêtement

Bien entendu, votre choix dépendra aussi du type de pièce dans laquelle le revêtement sera installé. En effet, le revêtement d’une chambre à coucher ne sera pas le même que celui d’une salle de bains. Saviez-vous par ailleurs que les grands espaces tels que les lofts permettent de combiner plusieurs types de revêtement de sol ?

Quelles sont les grandes catégories de revêtements de sols ?

Vous ne savez pas quels produits sont aujourd’hui disponibles sur le marché ? En voici un aperçu.

Le carrelage

Le carrelage est un choix de revêtement de sol on ne peut plus classique. C’est dans la chambre à coucher que de grandes dalles trouveront le mieux leur place. En outre, un sol carrelé est extrêmement pratique et facile d’entretien. Une bonne option si vous possédez des animaux de compagnie.

Un carrelage composé de dalles en pierre sera un vrai bijou pour les yeux. Les dalles en pierre sont produites à partir de roches formées de magma solidifié (roches magmatiques) ou de strates rocheuses (roches calcaires).

Il existe plusieurs types de pierres naturelles :

  • Le granit
  • La pierre bleue (belge)
  • L’ardoise
  • Le marbre

Bien qu’elles se démarquent par leur élégance, les dalles de carrelage en pierre naturelle ne formeront jamais un revêtement parfaitement uniforme. En cause ? La composition des sols qui varie d’une région à l’autre. Certains y verront un inconvénient de taille, d’autres un charme particulier.

Outre les carrelages en pierre naturelle, vous pouvez bien entendu opter pour des carrelages en céramique. Ceux-ci possèdent l’avantage d’être uniformes et sont généralement plus abordables que les dalles en pierre naturelle.

Les dalles de carrelage en céramique sont aussi diverses que variées. On distingue entre autres :

  • Les dalles en terre cuite
  • Les dalles en faïence (terre cuite recouverte d’une glaçure)
  • Les dalles en grès

Aussi bien les dalles de carrelage en pierre naturelle que les dalles en céramique résistent à l’usure et possèdent une longue durée de vie.

Le parquet

La palme du revêtement de sol le plus chaleureux (à la vue comme au toucher) revient sans nul doute au parquet. Le nom « parquet » renvoie à différentes sortes de sols en bois dur, souvent massifs, mais aussi à des sols composés d’une essence de bois quelconque ou d’un autre matériau et d’une couche supérieure en bois massif.

On distingue entre autres :

  • Les parquets traditionnels constitués de planches.
  • Les parquets à lamelles qui s’assemblent via un système de « clic ».
  • Les parquets contrecollés qui se composent de plusieurs couches.
  • Les parquets stratifiés, soit des parquets contrecollés dont la couche de bois massif supérieure est plus fine.

Un inconvénient du parquet réside dans l’apparition, avec le temps, de coups et griffes dans le bois. Un changement de couleur est également possible. Les catégories de prix varient également selon la qualité du parquet, et donc, de sa vitesse d’usure.

Le laminé

Le laminé est un revêtement composé d’une couche de fibres de bois agglomérées (MDF ou HDF) et d’une couche supérieure décorative. Dans la plupart des cas, la couche de décoration du laminé imite la texture du bois massif, mais des motifs imitation carrelage existent également. Le laminé est recouvert d’une couche de finition en mélamine pour une meilleure résistance à l’usure.

Une différence existe également entre le laminé haute pression (High Pressure Laminate, ou HPL) et le laminé à pression directe (Direct Pressure Laminate, ou DPL).

L’avantage principal du laminé est son prix, bien moins élevé que la pierre naturelle, la céramique ou le parquet. En outre, vous pouvez l’installer vous-même sans aucun problème. Toutefois, le laminé est moins « souple » et chaleureux que le parquet en bois massif.

Le vinyle

Le vinyle est un revêtement de sol qui se compose de plusieurs couches d’une matière synthétiquesouple et élastique. Les revêtements en vinyle sont disponibles dans une multitude de couleurs et motifs. Ceux-ci permettent donc d’imiter une infinité d’autres types de revêtements. Un sol en vinyle peut ainsi imiter l’aspect du marbre ou du bois massif. Bien sûr, des motifs plus fantaisistes existent aussi.

Souvent, un sol en vinyle est constitué de dizaines de lames posées l’une à côté de l’autre, mais vous pouvez aussi opter pour un sol composé de dalles de vinyle ou de larges bandes en rouleaux. Le petit prix du vinyle est son principal avantage. De plus, ce matériau est un bon isolant acoustique et résiste bien à l’usure.

Le liège

Le liège est un matériau utilisé pour confectionner des revêtements de sols 100 % naturels. Ce matériau est en effet extrait de l’écorce du chêne-liège, avant d’être mélangé à de la résine et plusieurs autres additifs. La mixture obtenue est compressée et sciée en blocs.

Boudé pendant un certain temps, le liège effectue un retour en force ces dernières années. Il possède d’ailleurs quelques avantages : il est écologique, durable, hygiénique, antidérapant, chaud et convient aux personnes allergiques.

Les revêtements de sol en liège sont disponibles en différentes formes telles que le parquet, le laminé, les dalles de carrelage et les feuilles en rouleaux. De plus, les couleurs et motifs proposés sont nombreux.

Les sols coulés

Un revêtement de sol coulé est un revêtement qui, comme son nom l’indique, est versé sous forme liquide à même le sol et se répartit ensuite de manière uniforme sur toute sa surface. Une fois sec, un revêtement coulé ne doit pas être égalisé ou poncé. Disponible dans de nombreuses couleurs, il offre un rendu net et lisse, d’où sa popularité croissante dans les intérieurs modernes.

Il existe trois catégories de sols coulés : les sols en résines synthétiques (époxy ou polyuréthane), les sols en ciment et les sols en mortier :

  • Sols coulés époxy : ultra solides et résistants à l’usure, utilisés principalement dans l’industrie.
  • Sols coulés polyuréthane (PU) : moins durs et lourds que les sols époxy, parfaits pour un système de chauffage par le sol.
  • Sols coulés en ciment : principalement utilisés pour recouvrir de vieux sols qui doivent être égalisés ou rénovés. Le ciment permet de reproduire l’effet du béton lissé. Des teintes sablées sont aussi envisageables.
  • Sols coulés en mortier : ces sols sont composés de sable fin mélangé à une résine époxy ou polyuréthane et recouverts d’une couche protectrice. Un sol coulé en mortier est le revêtement idéal si vous installez un système de chauffage par le sol.

La moquette

Vous pensiez que la moquette faisait partie de ces tendances déco oubliées qui ne feraient jamais leur grand retour ? Vous aviez tout faux ! Depuis quelques saisons, la moquette fait un retour gagnant dans nos intérieurs et notamment dans les chambres à coucher.

En matière de couleurs et motifs, les possibilités offertes par la moquette sont infinies. Cependant, faites bien attention à la classe d’usage du modèle de votre choix. Un type de moquette ne convient pas à toutes les pièces de la maison. De manière générale, une moquette tissée sera de plus grande qualité qu’une moquette tuftée et le confort offert par un revêtement en moquette dépendra de son épaisseur. Enfin, sa longueur de vie dépendra de sa densité.

Plusieurs matériaux sont utilisés pour fabriquer la moquette :

  • La laine
  • Les poils de chèvre
  • Le coton
  • Le lin
  • Le jute

Il existe en outre des moquettes fabriquées à partir de matériaux synthétiques tels que le polyamide, le polypropylène, le polyacrylique ou le polyester. Des mélanges entre matières naturelles et synthétiques sont également possibles.

Choisir le bon type de revêtement de sol

Vous l’aurez compris, la liste des revêtements de sols disponibles sur le marché est particulièrement longue. Afin de faire le bon choix, il peut donc s’avérer intéressant de lister les avantages et inconvénients des revêtements qui existent. Bien entendu, l’apparence d’un revêtement constituera pour beaucoup le critère de choix le plus important ! Ainsi, un parquet en bois massif conviendra parfaitement aux intérieurs rustiques, tandis que les sols coulés seront plus adaptés aux lofts modernes. SI vous hésitez encore quant au choix de votre revêtement de sol, n’hésitez pas à demander des échantillons, qui vous permettront d’avoir une meilleure idée du résultat final.

En partenariat avec LOGIC-IMMO

Plus de news de LOGIC-IMMO

Peindre sur du papier peint

Apposer une couche de peinture sur du papier peint peut se révéler être une excellente idée...

La domotique en 2017 - Tendances, attentes et inspiration

Voilà plusieurs dizaines d’années que les futuristes et les amateurs de tendances discutent du po

Marche en Famenne : construire un Nouveau Quartier

Organisée le 27 Janvier 2017 dans le cadre du salon ‘Batimoi’ (Wex – Wallonie Expo), la présente

Pouvez-vous sous-louer votre habitation ?

Imaginez la situation suivante : vous louez une maison ou un appartement, mais pour l’une ou l’au

Newsletter GRATUITE