Comment peindre les châssis et portes en bois ? Découvrez le plan par étapes des experts en peinture !

14/02/2023

Peindre vos châssis et portes vous permet de les habiller de la couleur de votre choix. En quelques coups de pinceau, ils retrouvent leur jeunesse et sont protégés par une couche durable. Que le bois soit encore brut ou ait déjà été peint, que les boiseries se trouvent à l’intérieur ou à l’extérieur : nos experts en peinture vous expliquent comment procéder ! Et ce n’est pas un luxe superflu, car on ne peint pas les châssis et portes en bois de la même manière que les murs. Découvrez comment vous y prendre et quels produits choisir, puis lancez-vous sans attendre !

1. Peindre des boiseries neuves en bois brut à l’extérieur : plan par étapes

Le bois de vos nouveaux châssis ou portes n’a pas encore été traité ? Dans ce cas, vous devez commencer par le poncer, puis appliquer une couche de fond avant de procéder à la peinture proprement dite. Pour la couche de finition, vous avez le choix entre une peinture couvrante, semi-couvrante ou transparente. Découvrez ci-après toutes les étapes à suivre pour mener à bien votre projet de peinture. Vous pouvez facilement commander tous les produits dont vous avez besoin depuis votre fauteuil dans la boutique en ligne de colora.

1.1. Première étape indispensable : la préparation

Ne reportez pas la peinture de vos nouveaux châssis et portes, au risque que le bois grisonne et que vous deviez le poncer plus en profondeur. Commencez par préparer correctement vos travaux :

  • Vérifiez si le bois est suffisamment sec. Vous pouvez, pour ce faire, utiliser un humidimètre.
  • Le bois présente des exsudations de résine ? Retirez-les avec du white spirit.

1.2. Poncer vos châssis et portes

Vous devez poncer vos châssis et portes pour pouvoir les peindre en vous assurant que la surface soit plane et exempte de relief dans les fibres de bois. Cette étape n’est donc pas à négliger.

  1. Utilisez du papier à poncer avec grain de 120 à 150 (fin) et poncez toujours le bois dans le sens des fibres. Évitez de faire des mouvements circulaires.
  2. Arrondissez les angles et les bords avec du papier à poncer. Cela vous permettra d’appliquer partout une quantité suffisante de produit.
  3. Dépoussiérez correctement la surface, puis apposez de la bande adhésive (pour surfaces lisses et égales) sur les vitres. Laissez une petite bande non recouverte entre la bande adhésive et le bois, afin que la peinture puisse s’accrocher de manière optimale. 

1.3. Appliquer la couche de fond

Une fois que vos boiseries ont été poncées et dépoussiérées, elles sont prêtes à être peintes ! Il est donc temps d’appliquer la couche de fond. Vous pouvez choisir entre une couche de fond en phase aqueuse (ex. Elastoprim Hydro) ou une couche de fond en phase solvant (ex. Elastoprim Next).

  1. Appliquez la couche de fond.
  2. Poncez-la ensuite avec un papier au grain plus fin (180).
  3. Puis, comblez les défauts, les joints et les fissures avec de l’Elastokit.

Attention : certaines essences de bois (telles que le merbau, l’afzelia et bon nombre d’autres bois exotiques) contiennent des pigments aquasolubles. Ceux-ci peuvent provoquer des taches lorsque le bois est peint avec des produits en phase aqueuse. Dans ce cas, nous vous conseillons de toujours appliquer deux couches de fond d’Elastoprim Next.

1.4. Peindre les châssis et portes en bois : finition

Vous pouvez choisir entre 3 types de finition lorsque vous peignez des châssis et portes en bois : couvrante, semi-couvrante ou transparente.

La finition couvrante

Si vous optez pour une finition couvrante, vous pouvez peindre vos châssis en bois dans la couleur de votre choix. La structure en bois est, en effet, presque entièrement recouverte, ce qui vous donne un résultat propre et homogène.

Vous pouvez choisir entre un produit de finition en phase aqueuse ou en phase solvant :

  • Les laques en phase aqueuse comme le Satineau conservent plus longtemps leur couleur et leur brillance. Elles s’effriteront moins vite que des laques en phase solvant, ce qui constitue un avantage non négligeable, surtout en cas d’exposition fréquente au soleil.
  • Les laques en phase solvant telles que l’Elastosatin One sont un peu plus simples à mettre en œuvre, car le résultat final dépend moins de la température, du taux d’humidité et du vent lors de l’application.

Dans les deux cas, vous devez appliquer deux couches de finition. Entre ces couches, veillez à poncer avec un papier de grain 180.

La finition semi-couvrante

Si vous optez pour une finition semi-couvrante, vous avez le choix entre presque tous les coloris, qui laisseront transparaître la structure du bois. Vous ne devez pas appliquer de couche de fond, car vous utilisez un système qui combine les deux couches en une. La lasure en phase solvant Woodcolor Classic est idéale et permet à la structure en bois de rester visible. Vous pouvez aussi opter pour la variante en phase aqueuse : Woodcolor Hydro.

La finition transparente

Si vous souhaitez une finition transparente, choisissez une couche de fond incolore telle que Woodair Primer. Apposez ensuite deux couches de finitions incolores Woodair Classic. Vous pouvez aussi opter pour une variante (transparente) teintée Woodair.

Comment bien choisir sa peinture ? Découvrez nos conseils pour bien choisir votre peinture pour boiseries extérieures ou demandez conseil aux experts en peinture de colora.

Les meilleures conditions pour peindre

Pour peindre à l’extérieur, la température doit être de minimum 5 °C. Il est néanmoins déconseillé de peindre s’il fait moins de 10 °C. Par ailleurs, s’il fait trop chaud, la peinture séchera trop rapidement. La température idéale se situe donc entre 15 et 20 degrés. Mieux vaut peindre à l’ombre, après le passage du soleil. Nous vous déconseillons de peindre en cas de brouillard, de vent fort ou de précipitations. Apprenez-en plus sur les meilleures conditions pour peindre.

2. Repeindre des châssis ou portes en bois à l’extérieur : plan par étapes

Vous prévoyez de repeindre des châssis et portes en bois à l’extérieur ? Commencez par vérifier si la couche de peinture actuelle est encore intacte. Un contrôle visuel vous permettra de savoir si la peinture s’écaille. Vous pouvez aussi réaliser quelques incisions en quadrillage (test cross-cut).

2.1. Vérifiez l’état de votre bois grâce au test cross-cut.

  1. À l’aide d’un cutter, réalisez 5 incisions superficielles horizontales et 5 verticales dans le bois (de manière à former un quadrillage) sur le châssis ou la porte.
  2. Apposez de la bande adhésive sur les incisions.
  3. Puis, retirez-la.

La peinture reste collée à la bande adhésive ? Cela signifie que la peinture actuelle n’adhère plus correctement. Dans ce cas, vous devez la retirer entièrement, par exemple en utilisant un décapant. Vous pouvez ensuite procéder aux étapes suivantes.

2.2. Préparation

Retirez les impuretés superficielles avec de l’eau ou le dégraissant Formule MC Neutral. Il y a des algues, des mousses ou des moisissures sur le bois ? Utilisez un produit approprié pour les retirer, puis rincer abondamment à l’eau.

2.3. Poncer les châssis et portes

  • Poncez vos châssis avec du papier à poncer avec grain de 150 à 180. Vous ne devez pas retirer les couches de peinture intactes, mais bien les poncer, afin de garantir une adhésion correcte de la nouvelle couche.
  • Dépoussiérez correctement les châssis.

2.4. Peindre les châssis et portes en bois : couche de fond et finition

Les couches de peinture sont en bon état (elles ne s’écaillent pas et ne s’effritent pas) ? Dans ce cas, vous pouvez directement les poncer et les repeindre avec une couche de finition telles que Matineau, Satineau (en phase aqueuse) ou Elastosatin One (en phase solvant). Par contre, si les couches de peinture sont en mauvais état, vous devez commencer par les retirer. Si la couche de peinture supérieure est quelque peu ternie, décolorée ou s’effrite, nous vous conseillons de commencer par apposer une couche de fond en phase solvant Elastoprim Next.

3. Repeindre des châssis ou portes en bois à l’intérieur : plan par étapes  

Envie de donner un coup de jeune à vos châssis en bois à l’intérieur de votre habitation ? Vous ne devez pas procéder de la même manière que pour vos murs. Vous aurez besoin de produits adaptés pour garantir une bonne adhérence. Vos châssis en bois ont déjà été traités ? Optez pour une peinture appropriée !

3.1 Préparation

Commencez par préparer le chantier :

Marche à suivre pour le bois traité

  • Commencez par nettoyer le bois traité avec le dégraissant Formule MC Neutral. Rincez à l’eau claire, puis sécher la surface avec un linge propre.
  • Poncez ensuite vos châssis avec du papier à poncer de grain 180-220.
  • Dépoussiérez vos boiseries avec un linge légèrement humide.
  • Appliquez ensuite une bande adhésive sur tous les bords de vos châssis et murs.

Marche à suivre pour le bois non traité

  • Le bois non traité est sale ou gras ? Dans ce cas, commencez par le dégraisser avec Formule MC. Rincez correctement, puis laissez-le sécher. Passez ensuite au ponçage.
  • Pour poncer du bois non traité propre, utilisez du papier à poncer de grain 150-180.
  • Puis, dépoussiérez le bois.
  • Appliquez ensuite une bande adhésive sur tous les bords de vos châssis et murs.

3.2 Choisissez la bonne méthode en fonction de la situation

Marche à suivre pour le bois traité

  • Sur le bois traité que vous avez poncé, vous pouvez directement appliquer une à deux couches de la peinture de votre choix. Par exemple, une laque en phase aqueuse (Hybride PU Satin ou Hybride PU Mat) ou en phase solvant (Premium Satin XS).

Marche à suivre pour le bois non traité

  • Il s’agit de bois neuf non traité ? Appliquez une couche de fond Elastoprim Hydro (en phase aqueuse) ou Elastoprim Next (en phase solvant).
  • Laissez sécher suffisamment, puis poncez délicatement. Terminez par deux couches de laque en phase aqueuse (Hybride PU Satin ou Hybride PU Mat) ou en phase solvant (Premium Satin XS). Respectez un temps de séchage suffisant entre les différentes couches.

Bon à savoir : toutes ces couches de fond et laques de finition peuvent être teintées, ce qui vous permet d’harmoniser vos boiseries avec votre intérieur.

4. Peindre des portes intérieures : plan par étapes

Vous souhaitez peindre une porte en bois intérieure ? Commencez par préparer la porte. Vous pourrez ensuite la peindre dans les règles de l’art, en suivant 5 étapes. Demandez ici le plan par étapes pour savoir comment procéder.

Besoin d’un conseil technique pour peindre vos châssis ou portes en bois ? Les coachs colora se font un plaisir de répondre à toutes vos questions techniques concernant la peinture. Choisissez le thème qui vous intéresse : trouver un magasin colora, poser votre question en ligne via la messagerie instantanée ou demander un conseil technique à domicile (pour les problèmes complexes).

En collaboration avec colora le magasin de peinture

Découvrir plus

Demandez votre brochure gratuite

Voir plus de brochures Demandez la ou les brochures que vous avez choisies

News

Autres actualités

Restez informé. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Colora x2o Sto Niko Wienerberger