Travaux de peinture : combien de couches de primer faut-il appliquer ?

08/11/2023

Comptez-vous peindre ou repeindre ? N'oubliez surtout pas la couche de primer. C'est elle qui garantit une finition homogène, la bonne adhérence de la couche finale et la protection de la surface à peindre. Pour obtenir un bon résultat, les spécialistes sont unanimes : un primer est indispensable. Le nombre de couches dépendra de l'état de la surface à peindre ainsi que du type de primer à employer. Dans certains cas, une seule couche ne suffira pas. Lisez la suite pour obtenir un résultat irréprochable.

Pourquoi utiliser un primer de qualité ?

La couche de base, également appelée couche d'apprêt ou couche primaire (donc primer), est une couche essentielle pour tous travaux de peinture. C'est grâce à elle que la peinture de la couche finale adhérera sur le support et y restera longtemps sans s'écailler. Elle camoufle les taches et les irrégularités de la surface, par exemple d'anciennes taches d'humidité, qui sont ainsi masquées. On obtient de la sorte une surface lisse et homogène.

En optant de suite pour un primer de qualité, on obtient non seulement un beau résultat, mais on gagne aussi du temps et même de l’argent. Car comme la couche finale couvre mieux, il en faut nettement moins. Et il faudra repeindre moins souvent : la peinture adhérera plus longtemps sans s'écailler.

Chez colora, vous êtes assuré de trouver le bon primer de qualité pour n'importe quel travail de peinture. Mieux : ils ont même le primer dans la couleur de votre choix, ce qui diminue encore le nombre de couches de peinture de finition nécessaires pour obtenir un résultat impeccable. En fait, une seule couche de primer et une seule couche de finition suffisent généralement pour obtenir un excellent résultat. Lisez d'autres conseils ici.

Peut-on se passer d'une couche de primer ?

Eh bien oui, on peut parfois se passer de primer et appliquer directement la couche finale, par exemple lorsque le mur est déjà peint et encore en bon état, ou lorsqu’il est couvert de tasseau et tant que la couche de peinture demeure intacte. N'hésitez pas à demander conseil dans un magasin colora afin de déterminer si vous pouvez ou non vous passer d'une couche de primer.

Bien choisir le primer pour la surface

Mais vous le savez : dans la plupart des cas, une couche de primer est vraiment nécessaire. L'essentiel est de bien le choisir en fonction de la surface. Vous éviterez ainsi les problèmes éventuels et l'application de la couche de couleur finale sera plus facile.

Il existe plusieurs sortes de primers pour surfaces différentes, chacune avec une fonction bien spécifique. Pour faire le bon choix, vous devez examiner le type de surface et son état.

  • De quelle sorte de surface s'agit-il ? Pour des panneaux de carton-plâtre, du plafonnage ou des murs intérieurs en briques, un primer standard comme Bossprim suffit généralement. Pour le bois intérieur (traité ou non), on recommande Elastoprim Hydro.
  • Quel est l'état de la surface ? Quand elle est propre et en bonne condition, une seule couche de primer isolant suffit généralement ; si elle s'écaille ou est friable, il faudra un primer de fixation tel Hydrofix Gel ou Epofix. Pour des problèmes spécifiques, rassurez-vous : il y a aussi des solutions spécifiques, telles que des primers isolants pour de vieilles taches d'humidité, de nicotine ou de rouille.

Lisez ci-dessous comment bien choisir le primer et combien de couches appliquer.

Nombre de couches de primer nécessaires sur une surface propre

Si la surface est propre, en bon état et non friable, utilisez un primer isolant comme Bossprim. Si vous le préparez dans les règles de l’art, une seule couche devrait suffire. Lisez ici comment préparer efficacement la surface avant de l'enduire de primer.

Nombre de couches de primer pour surfaces friables

Pour évaluer l'état de la surface, frottez-la avec la main. Fait-elle tomber de petites particules de poussière ou de poudre ? Dans ce cas, la couche de peinture est poudreuse ou friable. Utilisez un primer de fixation tel Hydrofix Gel ou Epofix pour obtenir une surface stable et dépourvue de poussière. Une seule couche de primer devrait suffire, mais comme il est incolore, deux couches de finition seront nécessaires.

Observez-vous que le plâtre, la brique ou la pierre sont friables, eux aussi ? Alors, il vaudra mieux plafonner la surface avant d'apposer la couche d'apprêt. Rendez-vous dans un magasin colora pour obtenir des conseils avisés.

Un primer pour chaque cas spécifique

  • Retenez toujours que des problèmes plus spécifiques réclament des primers adaptés.
  • Observez-vous de vieilles taches d'humidité, de nicotine ou de rouille sur le mur ? Utilisez un primer isolant tel Bisol pour éviter qu'elles ne ressortent et enlaidissent le résultat de votre travail.
  • Voulez-vous obtenir un résultat homogène, sans taches ni rayures ? Utilisez un primer isolant. Grâce à lui, la peinture sera absorbée de façon homogène sur toute la surface. Bossprim est un bon choix pour les murs intérieurs et les plafonds encore en bon état.
  • Si le mur présente d'anciennes taches et que sa surface est friable ou poudreuse, utilisez un primer isolant et fixant, comme Epomur, qui isole les taches tenaces et fixe les surfaces poudreuses. Vous pouvez également utiliser du Bisol, qui applique une couche isolante entre le mur et la couche finale. Cela permet de peindre des surfaces problématiques.
  • Le mur est-il souvent sujet à l'humidité ? Utilisez le produit Epomur, un primer étanche.
  • Voulez-vous obtenir une surface très lisse ? Utilisez un primer adhérent tel Omniprim Extreme. Il s'avère très efficace sur des matériaux comme les carrelages, l'aluminium, le zinc, l'inox, le PVC, le polyester et les panneaux de meuble lisses.

Mais si vous ne savez pas quel primer utiliser, lisez nos conseils ‘Quel primer choisir ?’ ou renseignez-vous auprès d'un magasin colora.

Une couche unique 2 en 1 de primer et de finition ? Très facile !

La surface à peindre est-elle propre et en bon état ? Dans ce cas, la solution la plus simple consiste à choisir une peinture servant à la fois de couche d'apprêt et de finition. En fonction du résultat escompté, vous avez le choix entre la version matte ou semi-matte. Appliquez deux couches de cette solution unique, et c'est fini ! C'est très efficace et en outre, vous n'avez besoin que d'un seul pot de couleur (donc moins de surplus inutilisés).

Attention : si la surface présente des taches ou des zones d'absorption irrégulières (par exemple suite à des réparations) ou friables, employez toujours un primer spécifique.

Partant pour deux couches ? Une d'apprêt et l’autre pour la finition

Le mur intérieur est-il en bon état et non traité ? Vous pouvez alors faire confiance au primer Bossprim dans la couleur de votre choix (celle de la couche de finition). C'est un système de type 1+1, qui applique une couche d'apprêt suivie d'une couche de finition. Pour les murs intérieurs, vous avez le choix entre Bossflow Mat (mat), Bossflow Silk (semi-mat) ou Bossflow Satin (finition brillante). C'est la couleur de la couche de finition qui détermine si ce système 1+1 s’avère suffisant pour votre projet de peinture. Il faut en effet savoir que les teintes grisées couvrent mieux les surfaces que les couleurs pures. Les couleurs vives comme l'orange, le jaune et le rouge ont généralement besoin de plusieurs couches de finition. Cliquez ici pour obtenir des conseils techniques.

Économisez de la peinture en achetant le bon primer

Plus vous appliquez avec soin la couche de primer, moins vous aurez besoin de couches de finition. C'est donc une économie de temps, d’énergie et d’argent. Voici d'autres conseils pour le bon dosage et la bonne technique de peinture.

  • Utilisez le primer en quantité suffisante. Beaucoup de gens commettent l'erreur d'économiser sur le primer, en appliquant une couche trop fine. Ce n'est pas une économie, car l'effet du primer se réduit. Suivez les conseils des experts de votre magasin colora ou vérifiez sur l'étiquette du pot pour obtenir le bon dosage. Ainsi, vous serez certain d'utiliser suffisamment de primer.
  • Un litre de Bossprim suffit pour couvrir entre 8 et 12 m². Si après avoir épuisé votre premier pot d'un litre, vous constatez avoir peint plus de 12 m², c'est que vous devez adapter votre méthode de travail et étaler moins de couleur.
  • Utilisez la bonne technique. Consultez la vidéo ‘Comment peindre un mur’ pour savoir comment appliquer le primer. Vous aurez ainsi une bonne base pour un résultat final satisfaisant. S’il vous faut d'autres conseils, consultez les experts de colora ou poussez la porte d'un magasin colora dans votre région.
  • Laissez suffisamment de temps de séchage. Si vous appliquez trop vite la couche de finition, la couche d'apprêt aura tendance à gondoler, et l'application de la couche de finition n'en sera que plus compliquée. Vous obtiendrez des taches qui enlaidiront le résultat final. À éviter à tout prix !
  • Une foule d'autres conseils vous attendent dans ce guide explicatif gratuit.

Impatient de vous y mettre ? Avec le Guide peinture en ligne, vous trouverez en quelques étapes le primer adéquat et les autres indispensables pour tout projet de peinture. Si vous hésitez ou avez des questions à propos de la bonne technique à utiliser, laissez-vous conseiller dans un magasin colora de votre région et prenez un départ… haut en couleur.

En collaboration avec colora le magasin de peinture

Découvrir plus

Demandez votre brochure gratuite

Voir plus de brochures Demandez la ou les brochures que vous avez choisies

News

Autres actualités

Restez informé. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Colora x2o Sto Niko Wienerberger