Une bonne clôture pour sécuriser mon jardin

Publié le 07 Juillet 2021
clôtures efficaces pour sécuriser le jardin

Une clôture de jardin permet non seulement de délimiter joliment la parcelle, mais également d'en protéger ce qui nous est cher. Comment préserver la sécurité des gens et des animaux dans le jardin ? Quel genre de clôture peut-on faire installer ? Lisez nos conseils.

La vie au jardin : marquer les limites

On ne s'en rend pas toujours compte, mais une clôture de jardin ne fait pas que délimiter la parcelle et assurer un coin de vie privée : elle veille également à en protéger les occupants. On pense tout particulièrement aux enfants et aux animaux domestiques, mais il ne faudrait pas oublier qu'une clôture est un obstacle supplémentaire pour maintenir à distance les cambrioleurs et la faune sauvage (prédateurs).

Empêcher la cavale d'enfants et d'animaux

Voulez-vous donner le champ libre aux enfants ou au chien dans le jardin, sans risquer de les voir déguerpir ? Faites alors placer une clôture haute et robuste. Vous serez ainsi beaucoup plus serein : pas besoin de tenir votre progéniture à l'œil, pas de risque de la voir courir sur la chaussée.

Empêcher l'entrée d'animaux et de cambrioleurs

Voulez-vous empêcher que des belettes, martres et autres prédateurs viennent décimer vos poules, canards et lapins ? Interdire aux sangliers (voire exceptionnellement, à un renard) de traverser votre pelouse ? Alors, vous avez tout intérêt à délimiter votre jardin par une clôture très solide, surtout si vous habitez près d'une réserve naturelle ou à l'orée d'un bois. Des solutions spécifiques existent en fonction des animaux que vous voulez protéger ou de ceux que vous voulez empêcher d'entrer. Cela étant, une clôture de jardin conventionnelle renforcée d'un fil électrifié peut parfaitement faire l'affaire.

Comment empêcher un renard de venir exterminer votre basse-cour ? En faisant installer un portique, qui s'abaisse automatiquement le soir, et en enfonçant dans le sol une clôture assez robuste et suffisamment haute. Les rapaces seront tenus en échec en tendant un épais filet au-dessus du poulailler ou en construisant une solide volière avec un fil de fer résistant. Quant aux martres, elles seront inoffensives si vous avez pris soin d'enfoncer dans le sol une clôture à fines mailles.

Nous avons déjà parlé de la menace des cambrioleurs. Pour éviter qu'ils pénètrent par votre jardin, une robuste clôture avec portique est recommandée, mesurant entre 1,85 à 2 mètres de haut, solidement ancrée dans le sol, avec un portail costaud fermé par un verrou. Voilà de quoi décourager les cambrioleurs de passage. Mais pensez à vérifier d'abord quel genre de clôture est autorisé dans votre commune. Complétez-la éventuellement d'un système d'alarme, et vous pourrez dormir sur vos 2 oreilles.

Types de clôture

La qualité de protection apportée par une clôture dépend de plusieurs facteurs : sa hauteur, la résistance des matériaux, la structure et l'installation. Toutes ces solutions se déclinent en divers styles, matériaux et dimensions. Quelles sont les possibilités ? À quoi faut-il veiller ? Passons cela en revue, mais n'oubliez jamais de vérifier ce qui est permis – ou pas – dans votre localité.

Clôture en fil de fer grillagé

Le treillis métallique est souvent utilisé pour les clôtures de jardin. C'est une solution économique, mais assez coûteuse en temps. Elle consiste à tendre un grillage entre plusieurs poteaux. Pour protéger le jardin au bénéfice d'enfants ou d'animaux de compagnie, équipez-vous d'un fil très résistant et assez épais. Tenez compte de la taille des mailles s'il doit servir à protéger un poulailler de rapaces ou prédateurs ou empêcher que de petits animaux y entrent ou s'enfuient. Par contre, si l'objectif de la clôture est de vous apporter plus d'intimité, faites-y pousser de la végétation ou placez des toiles ou tapis de masquage.

  • Panneaux en fil de fer 

Les panneaux en fil de fer sont des clôtures préformatées composées de treillis soudé en fil de fer galvanisé et enduit. Cette solution est plus résistante – et plus chère – que le fil de fer grillagé, mais son niveau de protection est bien supérieur et sa durée de vie nettement plus longue. Une fois encore, elle se décline en plusieurs modèles, taille de mailles et orientation des fils de fer. Pour bien sécuriser votre jardin, l'installation est rapide et facile. Privilégiez les panneaux hauts et lourds.

  • Clôture de jardin en bois 

Il existe une multitude de formes et de tailles de clôtures en bois : en planches, écrans en roseaux ou en noisetier tissé… Ces clôtures apportent une apparence chaude et naturelle au jardin, et en fonction de la solution retenue, un niveau assez élevé de sécurité et de robustesse. Enfoncez suffisamment loin de solides panneaux dans le sol pour éviter que les animaux ne s'infiltrent par-dessous, en creusant des galeries. Attention aussi à l'entretien régulier des clôtures en bois. Si ce n'est pas votre tasse de thé, préférez une alternative plus résistante (telle une clôture en bois composite ou en bois ayant subi un traitement thermique).

  • Clôture de jardin en béton

Les clôtures de jardin en béton sont très solides et durent longtemps. Les cambrioleurs n'ont aucune chance, surtout si la clôture est haute. Le béton demande peu d'entretien et permet de nombreuses configurations esthétiques. Ses possibilités sont nombreuses : un look contemporain avec des panneaux entièrement en béton, ou en association avec des panneaux de fil de fer.

  • Clôture végétale naturelle

Si vous voulez un jardin verdoyant, vous pouvez agrémenter la clôture en fil de fer ou en panneaux par des plantations vertes, par exemple du lierre, ou délimiter la parcelle par une haie naturelle. Avantage : vous garderez cette clôture pendant de longues années, si vous soignez bien les plantes. Mais il faut la tailler régulièrement et éviter les nuisances subies par le voisinage. En fonction de la variété des plantations choisies, une haie naturelle peut devenir une barrière infranchissable, qui garantit à la fois le respect de la vie privée et la sécurité dans le jardin. Mais évidemment, une clôture naturelle aussi imposante n'est pas prête en deux temps, trois mouvements : il faut lui laisser le temps de pousser, et cela prend parfois plusieurs années.

  • Clôture de gabions ou bacs de galets

Si vous penchez pour une clôture sortant un peu de l'ordinaire, des gabions pourraient vous convenir. Ces solides bacs en fil de fer remplis de galets ou d'autres matériaux naturels forment un mur infranchissable autour de votre jardin. Si la vue de ces pierres brutes vous gêne, vous pouvez également y faire pousser de la végétation.

Recherchez-vous des renseignements plus détaillés sur les types de clôtures ? Lisez nos articles sur les systèmes et solutions pour le jardin.

   

Brochures

Demandez la ou les brochures que vous avez choisies