Quels sont les remèdes pour éviter la sécheresse au jardin ?

Publié le

Quand on a une belle pelouse, on a envie de la garder bien verte. Elle peut endurer une vague de chaleur et se rétablit généralement d'elle-même, de façon naturelle. Vous hésitez peut-être à l'arroser chaque jour et préférez sans doute épargner cette eau précieuse. Alors, transformez votre jardin en éponge. Comment ? En le déminéralisant, en favorisant l'écoulement d'eau et son infiltration dans le sol. Karolien, de la firme ACO, nous donne 3 conseils en la matière. 

Jardin et changement climatique

Les jardins sont secs et arides à certains moments de l'année, à cause de la canicule, alors qu'à d'autres périodes, ils semblent comme noyés sous les eaux de pluie. Les conséquences du bouleversement climatique sont tangibles depuis plusieurs années. Comment résoudre ce problème ? Nous avons posé la question à Karolien, Product Manager chez ACO House & Garden, qui nous a répondu par 3 conseils fort précieux.

1. Déminéralisez autant que possible

La présence de dalles, pavés ou béton empêche l'infiltration des eaux de pluie dans le sol et entrave la fonction d'éponge du jardin, qu'il assume normalement de façon naturelle. Alors, limitez les surfaces pavées au strict minimum et évacuez l'eau qui coule sur la terrasse ou l'allée par des caniveaux ou puisards. Cette eau pourra être acheminée vers une citerne d'eau de pluie, éventuellement vers les égouts publics, mais le résultat est meilleur pour l'environnement lorsqu'elle transite vers un système d'infiltration.

Si vous voulez une allée indurée, optez plutôt pour du gravier : l'eau de pluie peut atteindre le sol plus facilement. Le résultat est meilleur avec des stabilisateurs de gravier, car les cailloux restent bien en place et forment un support stable. Avec des dalles de gazon, vous obtenez une pelouse robuste, sur laquelle les véhicules peuvent rouler et stationner.

2. Privilégiez les arbres et plantations résistant au changement climatique

Pour éviter que l'eau de pluie ne disparaisse instantanément à l'égout, bordez l'allée ou le sentier pavé d'une tranchée de drainage 15 à 20 cm de profondeur et plantez-y des plantes fluviatiles, qui absorbent rapidement la pluie. Le reste de l'eau est ainsi stocké sous la terre, comme réserve pour résister mieux et plus longtemps aux périodes de sécheresse.

Si vous comptez replanter de la végétation, privilégiez les plantes et arbres qui résistent aux changements climatiques. Ils absorbent mieux l'eau de pluie que le gazon et transforment le jardin en une oasis de verdure très reposante et bien ombragée. Ils servent aussi de climatiseur d'air naturel.

3. Favorisez l'infiltration intelligente de l'eau dans le sol

Votre jardin est-il essentiellement couvert de gazon et a-t-il peu de plates-bandes ? Alors, une autre solution semble plus appropriée : celle d'un étang de pluie ou ‘wadi’. Cette cavité peu profonde collecte naturellement les eaux de pluie excédentaire, mais est tout de même bien plus profonde qu'une tranchée de drainage. L'eau y reste quelques heures et s'infiltre progressivement dans le sol. Pour augmenter la capacité d'absorption du wadi, utilisez un bloc d'infiltration écologique comme réservoir supplémentaire. Creusez-le sous l’étang pour qu'il vienne affleurer à son niveau et recouvrez-le de gravier.

Mais peut-être préférez-vous éviter la présence d'un étang dans le jardin. Dans ce cas, il reste la solution d'un système d'infiltration invisible, qui stocke l'eau de pluie pour la diffuser lentement dans le sous-sol. C'est un moyen d'éviter un excès temporaire d'eau, qui transforme le jardin en champ de boue, et de contribuer à réalimenter la nappe phréatique. Vous pouvez même y raccorder la gouttière de la toiture ou le caniveau de la terrasse. Quels sont les systèmes d'infiltration d'eau de la gamme ACO ?

Infiltration Line

Ce système se compose de blocs d'infiltration écologiques connectés les uns aux autres à l'horizontale et composés de laine de roche, un produit 100 % naturel. Avantages de ces blocs : ils peuvent absorber jusqu'à 95 % de leur propre volume. Ils captent les eaux de pluie de façon discrète et leur laissent le temps de s'infiltrer dans le sous-sol, pour le plus grand bonheur des racines d’arbres, plantations et buissons.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les blocs d'infiltration écologique et télécharger la brochure gratuite.

Infiltra 2.0

Ce système se compose de caissons d'infiltration en matière synthétique et géotextile. Chaque caisson forme un cube de 60 cm de côté capable d'emmagasiner 205 litres d'eau. C'est une solution idéale pour stocker de grandes quantités d'eau.

Cliquez ici pour mieux comprendre les vertus des caissons d'infiltration et télécharger la brochure gratuite.

Gully

Si un abri de jardin a une grande toiture, l'eau qui s'en écoule est rarement évacuée vers une citerne d'eau de pluie, car souvent située trop loin. La solution se nomme puisard d'infiltration. Comme il n'a pas besoin d'être raccordé au réseau d'égouttage, vous pouvez facilement l'installer vous-même. Il est assez discret, seule une grille en fonte est apparente à la surface.

En savoir plus sur le puisard d'infiltration et son installation.

Envie de transformer votre jardin en éponge et d'utiliser l'eau de pluie intelligemment ? Lisez d'autres conseils dans l'intéressante brochure gratuite et trouvez les produits adéquats pour votre jardinterrasse et allée dans un point de vente ACO de votre région.

Pour d'autres conseils de Karolien, la spécialiste en drainage chez ACO, veuillez consulter la vidéo dans la rubrique #expliquemoi