Quelle part de mes revenus puis-je consacrer à un emprunt hypothécaire ?

On dit souvent qu'il faut éviter de consacrer plus d'un tiers de ses revenus au remboursement d'un emprunt hypothécaire. Est-ce toujours d'actualité ? Quelle part exacte des revenus peut-on y affecter ? Est-ce soutenable ? Nous avons voulu en savoir plus.

Chaque cas est spécifique

Ne pas allouer plus d'un tiers de ses revenus au remboursement d'un emprunt hypothécaire : c'est une indication générale, pas une directive légale ni un plafond que devrait respecter tout consommateur. Dépasser plus de 30 % des revenus serait très hasardeux pour certains ménages ; d'autres peuvent par contre y consacrer facilement la moitié. En fait, la part que vous devez affecter aux traites mensuelles dépend surtout de votre capacité à rembourser. Faites ici une simulation de votre projet immobilier pour voir combien vous pouvez emprunter. Avez-vous déjà un projet concret pour lequel vous aimeriez souscrire un emprunt ? Prenez facilement rendez-vous avec un expert en créditsVous pouvez déjà vous préparer pour cette rencontre.

Plus de marge pour les gros revenus

Plus les revenus de votre ménage sont généreux, plus vite les banques vous autoriseront à souscrire un emprunt avec un rapport plus élevé entre le remboursement mensuel et les revenus. En effet, les coûts fixes de la vie, comme l'électricité, l'eau, les télécoms pèsent relativement plus lourd pour un ménage à bas revenus : 300 € de dépenses mensuelles constituent ainsi une charge plus importante lorsqu'on gagne 2500 € par mois que quand on en gagne 5000. Dans ce dernier cas, vous pourrez facilement rembourser 2500 € chaque mois en emprunt hypothécaire – sauf si vous avez un haut train de vie, évidemment – alors que c'est impossible dans le premier cas… Envie de connaître toutes les possibilités ? Simulez ici la situation en fonction de votre projet immobilier.

Les revenus du ménage = pas seulement les salaires nets

La banque sera également plus prompte à vous prêter une somme plus importante si vous êtes salarié et avez des revenus fixes. Et c'est encore mieux lorsque les deux conjoints ont un contrat de travail à durée indéterminée. Mais les revenus du ménage ne sont pas seulement la somme des salaires mensuels nets. Les banques tiennent également compte des primes de fin d'année, du pécule de vacances, d'autres sources de revenus, locatifs ou financier notamment (les dividendes). Seules les allocations familiales n'interviennent pas dans ce décompte.

Quelle part du salaire pouvez-vous affecter au remboursement de l'emprunt ?

Quelle proportion des revenus nets peut-on consacrer chaque mois au remboursement d'un emprunt hypothécaire pour particulier ? En tenant compte de toutes les ressources, essayez de ne pas dépasser un tiers de vos revenus. S'ils varient fortement d'un mois à l'autre, calculez-les sur l'ensemble de l'année et divisez-les par 12 pour obtenir une moyenne.

De quel montant ai-je besoin pour vivre ?

Pour le savoir, commencez par détailler précisément les coûts fixes actuels, puis toutes les dépenses ordinaires de la vie quotidienne. À titre d'info, une personne isolée en Belgique a en moyenne besoin de 970 € par mois pour vivre ; pour un couple, la dépense moyenne minimale s'élève à 1200 € environ. Prévoyez bien sûr une marge supplémentaire pour assumer des dépenses inattendues, éventuellement un montant pour poursuivre votre épargne (pension). Avec le montant qui subsiste, vous pouvez rembourser l'emprunt. Impatient de connaître quel serait le montant adapté à votre cas ? Faites une simulation en ligne. Sitôt que votre projet a pris forme, vous pouvez contacter un expert en crédit de votre régionPréparez ici ce rendez-vous.

Quel montant emprunter ?

Pour cela, prenez en compte le montant total que vous désirez emprunter. Lorsque vous souscrivez un emprunt, évaluez sa hauteur en fonction de votre capacité de remboursement mensuel. Illustrons cela au moyen d'un exemple. Imaginez que vous souscriviez un emprunt avec un taux d'intérêt fixe de 2 % sur une durée de 20 ans. Avec un remboursement mensuel de 1010 €, vous pouvez emprunter 200 000 € ; vous pourriez monter à 300 000 € en remboursant 1515 € tous les mois, et même 400 000 € en en remboursant 2020 €. Calculez ici la somme que vous pourriez emprunter, quels sont les frais additionnels et les traites mensuelles.

N'oubliez surtout pas les frais supplémentaires

Mais attention : emprunter 400 000 € ne veut pas dire acheter une maison de 400 000 €. À ce prix d'achat s'ajoutent des frais supplémentaires, notamment d'enregistrement ou de notaire. Pour une demeure de 400 000 €, ceux-ci s'élèvent à 32 446 €. Envie de connaître ce que donnerait un emprunt dans votre situation ? Faites une simulation en ligne.

Quel pourcentage du montant total de la maison dois-je emprunter ?

La banque voudra savoir quel pourcentage du prix de la maison vous comptez lui emprunter. Plus vous pouvez avancer de l'argent, plus elle sera encline à vous prêter le solde. Illustrons à nouveau cela au moyen d'un exemple. Si l'habitation qui vous tente coûte 280 000 € et que vous pouvez en payer la moitié, elle n'hésitera guère à vous prêter les 140 000 € restants, mais davantage pour quelqu'un qui veut emprunter cette même somme pour acheter une maison qui ne vaut que 200 000 €. Mieux encore : plus vous apportez des fonds propres, plus vous aurez de chances de bénéficier d'un taux hypothécaire intéressant. Un conseiller vous recommandera généralement d'avancer vous-même les capitaux pour une valeur d'environ 20 % de la maison. Emprunter plus de 80 % de sa valeur est devenu difficile aujourd'hui.

Emprunter jusqu'à 90 % de la valeur du bien immobilier, avec des exceptions

D'ailleurs, depuis le 1er janvier 2020, la Banque Nationale de Belgique a décidé que l'on ne pouvait emprunter plus de 90 % de la valeur d'un logement. Autrement dit, quiconque veut devenir propriétaire ou souscrire un emprunt hypothécaire est obligé d'avancer lui-même une part des fonds. Mais bon, des exceptions demeurent possibles. Les banques peuvent encore, pour 35 % de leurs emprunts, dépasser le seuil de 90 %, et pour 5 %, celui de 100 %. Car pour examiner le respect de cette règle, la Banque Nationale analyse le portefeuille hypothécaire total des banques. Recherchez-vous des renseignements plus détaillés sur le financement d'un logement ? Glanez ici-même des informations, des conseils et des astuces.

La part de vos revenus que vous pouvez consacrer à un emprunt hypothécaire dépend en fait de votre capacité de remboursement mensuel. Simulez ici votre projet immobilier et découvrez combien vous pouvez emprunter.

En partenariat avec ING Belgique

Plus de news de ING Belgique

Comment fonctionne un crédit-pont ?

Voulez-vous acheter ou faire bâtir une maison avant même d'avoir vendu la vôtre ?

Quel est le délai pour obtenir l'accord de la banque pour un emprunt hypothécaire 

Quand on demande un emprunt à une banque, par exemple pour acquérir un logement ou un terrain à b

Achat, construction ou rénovation en vue ? Trouvez l'emprunt adéquat

Comptez-vous acheter, construire ou transformer une habitation ?

Combien pouvez-vous emprunter pour l'achat d'une maison?

Beaucoup d'entre nous en rêve de pouvoir acheter, construire, rénover ou louer la maison idéale.

Newsletter GRATUITE