7 conseils pour poser des blocs Ytong soi-même

Le béton cellulaire est un matériau très pratique pour le bricoleur : la pose est rapide et l'isolation inutile. Envisagez-vous de travailler le béton cellulaire ? Pour vous faciliter la tâche, lisez ces quelques conseils.

Qu'est-ce qu'Ytong

Les blocs Ytong sont de grands blocs blancs fabriqués en béton cellulaire. C'est un mélange de sable, de chaux, de ciment et d'eau coulé dans des moules. Légers et résistants, les blocs Ytong isolent bien grâce à la présence de bulles d'air. Ils se scient facilement à l'aide d'une scie à dents Widia ou d'une scie à ruban électrique. Les aspérités sont éliminées à l'aide d'une râpe spéciale. Voici quelques trucs pour en faciliter l'installation. Si vous souhaitez d'autres renseignements, consultez les manuels.

1. Un socle de base parfaitement d'aplomb

La première couche de blocs d'un mur en béton cellulaire est la plus importante. Si elle est de travers ou penchée, aucune chance que le mur soit d'aplomb. Il faut impérativement poser parfaitement les blocs Ytong sur un lit de mortier auquel on a ajouté un additif Ytong afin de garantir une bonne adhérence. La première couche doit se faire avec des blocs d'assise spéciaux Ytong, traités pour repousser l'eau (hydrophobes) afin d'éviter d'absorber l'humidité durant la phase de gros œuvre. Avec un niveau et une corde de maçonnerie bien tendue entre deux points, le résultat sera parfaitement droit. Plus la couche d'assise a été posée avec précision, plus il sera facile d'empiler les autres.

2. Préparation de la colle Ytong

Les blocs Ytong ne sont pas assemblés avec du ciment, mais à l'aide d'un mortier-colle Ytocol. Il permet d'obtenir des joints très minces, de seulement 2 à 3 mm d'épaisseur. Il faut donc très peu de colle. Un sac de 25 kg se mélange à 5 ou 7 litres d'eau. Pour savoir si la composition de la colle est correcte, creusez une profonde rainure avec la truelle dans le mélange. Si la rainure subsiste et ne se comble pas, c'est que la colle est trop épaisse et qu'il faut y rajouter de l'eau. Sachez aussi qu'il ne faut jamais coller de blocs Ytong en cas de gel. Et qu'il faut ajouter un additif Ytong au mortier pour coller des blocs de pierre.

3. Couche de colle

Avant d'empiler les blocs, il faut que la couche de mortier de la base ait suffisamment durci. Un peigne à colle, aussi large que le bloc, permet de répartir facilement la colle Ytocol sur la surface supérieure du bloc de béton cellulaire. Il faut en mettre suffisamment pour que les joints soient bien remplis, puis éliminer le reste avant le séchage. En revanche, pas besoin de mettre de colle sur les liaisons entre tenons et mortaises de la partie verticale, sauf bien entendu en cas d'absence de tenon (si le bloc a été scié ou placé en angle).

4. Renfort par armement

Pour renforcer les murs, utilisez Ytofor, un armement spécialement conçu pour les blocs Ytong, à insérer entre 2 couches de colle. Il faut d'abord enduire de colle les blocs sur toute la surface à recouvrir par l'armement, puis poser Ytofor et le presser ; ensuite, recouvrir à nouveau les blocs de colle et poser la couche suivante.

5. Raccords entre murs

Pour raccorder 2 murs, par exemple à l'intérieur ou un mur intérieur et un autre extérieur, utilisez une languette de collage. On l'applique sur une couche de blocs sur deux, puis il se fixe à l'aide de clous Ytong galvanisés. Mais rien ne vous empêche de poser d'abord les murs porteurs, puis le reste des murs intérieurs.

6. Câbles d'électricité

Vous voulez installer l'électricité ? Forez d'abord les ouvertures pour les boîtiers avec une foreuse à cloche (82 mm de diamètre), avant de réaliser les saignées. C'est très facile sur des blocs Ytong. Pour qu'elles soient droites, servez-vous d'une latte de fixation comme guide. Tirez les câbles et fixez les prises électriques et les interrupteurs. Les boîtiers électriques seront attachés dans leur orifice avec Ytong-Fill. Ce produit permet également d'obturer les saignées.

7. Suivre une formation

Vous envisagez de construire ou de transformer votre habitation en béton cellulaire Ytong, mais aimeriez être mieux informé ? Vous pouvez suivre une formation, elle est dispensée gratuitement par Ytong. Un spécialiste présente les possibilités, explique comment utiliser les blocs, répond aux questions et propose même une visite d'usine. Vous apprenez tout le B.A.-BA d'Ytong et comment le travailler. Inscrivez-vous sans tarder, car les places sont comptées.

 

Voulez-vous poser des blocs Ytong vous-même ? Suivez une formation, consultez la brochure ou demandez conseil à un commerçant dans votre région. Bon travail !

En partenariat avec Xella

Plus de news de Xella

Isolation acoustique : les blocs Silka pour une maison bien insonorisée

Le confort domestique, c'est aussi profiter du calme et de la quiétude chaque fois qu'on en resse

La réponse de Xella aux chantiers de rénovation complexes

La rénovation d'une habitation existante met presque toujours le maître d'ouvrage et l'architecte

Xella présente les systèmes de gros oeuvre préfabriqué les plus rapides

À l'occasion de Batibouw, Xella présentera 4 systèmes de construction en préfabriqué ultra perfor

Newsletter GRATUITE