Comment calculer la révision de prix de l'entrepreneur ?

Publié le 02 Septembre 2016

Le prix fixé dans le contrat est garanti généralement, pour autant que les travaux se réalisent endéans les six mois.

Le délai pour la réalisation d’une habitation étant généralement de plusieurs mois, il peut  y avoir, entre le début du chantier et la fin de la construction, certaines variations de prix dans la main d’œuvre (pas souvent et peu importantes) et dans les prix des matières premières et de certains autres matériaux (souvent le cas et parfois très importantes), d’où l’existence d’une clause de révision des prix stipulée dans les contrats.

Le calcul de l’indexation sera réalisé sur base de la date de signature du contrat et la date où le chantier démarre.

Dans le cas échéant, la révision de prix est appliquée lors de chaque tranche de paiements et les prix à payer sont déterminées par l’application au montant de chaque tranche de paiements ou état d’avancement des travaux proprement dits, établis sur la base du contrat, de la formule suivante : p=P (a. s/S+ b i/I+c)

En résumé, cette formule tient compte des différences de prix au niveau des coûts de salaires (le terme ‘’a s/S’’) et au niveau des coûts des principaux matériaux (le terme  ‘’b i/I’’) au moment de la signature du contrat et au moment de l’exécution du travail. Le terme ’’c’’ est fixe  et non sujet à révision.