Les permis de construire ont augmenté de 1/5ème en 2018, mais il n’y a pas de quoi se réjouir

Les chiffres de Statbel révèlent qu'en 2018, le nombre de permis de construire a augmenté de 22% pour l'ensemble du pays. Un total de 61.000 autorisations a été délivré pour de nouveaux logements, ce qui dépasse l'année record qu'a été 2006. Pourtant, la Confédération Construction ne crie pas victoire : cette augmentation du nombre de permis de construire ne concerne que la Flandre (+ 32 %), et résulte principalement du renforcement des normes énergétiques pour les constructions neuves. A Bruxelles, le nombre de permis de construire a chuté de 19 %, tandis que la Wallonie enregistre une baisse de 7 %.

En d'autres termes, l'augmentation du nombre de permis de construire en Belgique en 2018 est entièrement imputable à la Flandre. D'après les chiffres de Statbel, le nombre de permis de construire a augmenté de 32 % en Flandre l'année passée. En revanche, la Wallonie enregistre une baisse de 7 % en 2018, et la diminution a été encore plus importante en Région de Bruxelles-Capitale, où elle a atteint 19 %.

Nombre de permis de construire

  2017 2018 évolution
Bruxelles 1.819 1.476 -19%
Flandre 37.385 49.307 +32%
Wallonie 11.125 10.395 -7%
Belgique 50.329 61.178 +22%

 

Cette évolution spectaculaire en Flandre s’explique par deux facteurs spécifiques. Premièrement, le nouveau système statistique utilisé en Flandre depuis 2018 pour enregistrer le nombre de permis de bâtir est visiblement plus complet, ce qui joue un rôle. Vient ensuite ce que l'on appelle « l'effet PEB 2018 ». La norme énergétique est passée de E50 à E40 en Flandre depuis le 1er janvier 2018. Parallèlement, l’exigence est passée à S pour l'enveloppe du bâtiment au début 2018. Et, tout comme en 2013 et en 2015, les Flamands se sont précipités pour entrer leur demande de permis de bâtir avant la fin de l'année, afin d'éviter que celle-ci doive répondre aux nouvelles normes entrant en vigueur en janvier de l'année suivante (à savoir 2014, 2016, et cette fois 2018).

Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué de la Confédération Construction : « La baisse du nombre de permis de bâtir en Wallonie et à Bruxelles, couplée à l'effet PEB en Flandre, apporte une nuance de taille au fait que tout va pour le mieux dans le monde de la construction de logements. Pis encore, la baisse enregistrée par Bruxelles et la Wallonie est même inquiétante, et à surveiller ».

En partenariat avec Confédération Construction

Newsletter GRATUITE