Biométhane : vecteur important dans la transition énergétique ?

Publié le 14 Décembre 2022

 

Atteindre les objectifs climatiques nécessitera de privilégier les énergies renouvelables au détriment des combustibles fossiles et de rejeter dans l'atmosphère moins de gaz à effet de serre. Mais tout cela n’arrive pas d’un simple claquement de doigts. Comme beaucoup de ménages en Belgique, sans doute vous chauffez-vous au gaz naturel. Certes, ce n'est pas le combustible le moins polluant. Dès lors, comment le gaz s'inscrit-il dans le développement durable ? Le biométhane est-il une bonne alternative ? Quels en sont les avantages ? Toutes les réponses à ces questions sont ici.

 

Qu'est-ce que le biométhane ?

Le biométhane ou gaz vert, nous apprend Wikipédia, est un gaz très riche en méthane provenant de l'épuration du biogaz issu (essentiellement) de la fermentation de matières organiques : fumier animal, déchets agricoles et horticoles (boues, végétaux, produits dérivés), résidus de fruits et légumes (y compris le compost des ménages). Le terme 'vert' fait donc référence à cette origine naturelle. Les déchets organiques subissent un processus de fermentation qui les convertit en dioxyde de carbone et méthane. Un processus permet d'en extraire le CO2, le soufre et l'humidité et d’obtenir ainsi un gaz 100 % renouvelable. Ce biométhane ou gaz vert est injecté dans les conduites du réseau de gaz naturel. Le processus de production est donc nettement plus respectueux de la planète que la simple extraction du gaz naturel, car il est local, renouvelable et sans empreinte écologique. Cette vidéo montre le procédé permettant d'obtenir du biométhane à partir de pommes vertes.

Avantages du biométhane

Le biométhane a pour avantage son processus de fabrication écologique, mais pas seulement : il permet aussi de réduire les quantités de déchets. Son approvisionnement est en outre local, garanti et indépendant des importations.

Au niveau de la qualité, le biométhane équivaut au gaz naturel. L'utilisateur ne doit absolument rien changer à son équipement de chauffage au gaz. Les réseaux de transport et de distribution existants peuvent donc être utilisés de la même façon avec du gaz naturel ou du biométhane. Ce dernier peut être combiné à d'autres technologies propres comme une installation de chauffage hybride, un boiler solaire ou des piles à combustible. Lisez les 6 arguments en faveur du biométhane.

En pratique

Mais qu'en est-il en pratique ? Le biométhane est en plein développement et promet d'être toujours moins polluant. Plusieurs exploitations retraitent déjà les déchets organiques pour en retirer du gaz bio qui est injecté dans le réseau de distribution de Fluvius. Voici quelques exemples.

À Merksplas, du biométhane est injecté par l'intercommunale IOK depuis 2018. Aux Bons-Villers, des résidus de moissons sont récupérés depuis fin de l'année dernière, transformés par fermentation en gaz bio et injectés dans le réseau de distribution sous forme de biométhane. Dans la commune d'Appels, du biométhane est transformé à partir de déchets biodégradables (compost) sur le site de l'entreprise Verko. À Beerse, une première unité de production de biométhane injecte ses résidus de gaz dans le réseau. Chez Aquafin, l'installation d'épuration d'Anvers Sud parvient à récupérer du biométhane à partir des eaux usées, produits résiduels et résidus d'épuration. Et ce ne sont là que quelques exemples. En effet, on recense en Belgique plus de 200 installations bio conçues pour produire de l'énergie ainsi que plus de 20 projets pour injecter du biométhane dans le réseau de distribution de gaz naturel. Si cette solution vous tente, lisez ici sur le site Internet de Green Gas Register quelles entreprises produisent, transforment, négocient ou utilisent du biométhane.

Un chauffage moins polluant avec du gaz naturel

Mais le gaz sera toujours moins polluant lui aussi. Même sans attendre l'arrivée du biométhane dans les conduites de distribution de gaz naturel, il vous est loisible d’agir pour diminuer l'empreinte écologique de votre équipement de chauffage actuel au gaz. Car pour quiconque souhaite préserver l'environnement, le gaz est déjà un bon produit de départ. De tous les combustibles fossiles, c'est certainement le moins polluant : il rejette 25 % de CO2 de moins que le mazout, et donc moins de particules fines et nocives. Découvrez les avantages du gaz, d'une chaudière à condensation au gaz, d'une pompe à chaleur hybride ou classique. Et c'est encore mieux si vous les associez à des panneaux photovoltaïques et/ou un boiler solaire.

Remplacement d'une chaudière à condensation au gaz

Si votre chaudière (au gaz ou au mazout) a plus de 20 ans, il est urgent de la remplacer. Optez de préférence pour un modèle à condensation au gaz économique avec labek énergetique. Son rendement est supérieur, il consomme beaucoup moins, s’avère moins coûteux et moins polluant qu'une chaudière classique. Le coût d'achat de la nouvelle chaudière, en outre, ne représente qu'un investissement modique. Pour vous en convaincre, consultez la liste des avantages d'une chaudière à condensation au gaz.

Le gaz naturel peut parfaitement se conjuguer aux énergies renouvelables : par exemple sous la forme d'une chaudière à condensation, de panneaux photovoltaïques ou de collecteurs solaires. Si votre logement est bien isolé, une chaudière au gaz hybride ou une pompe à chaleur au gaz mérite d'être envisagée.

Équipement de chauffage hybride

Il y a quelques années, les chauffagistes installaient surtout des chaudières à condensation. Aujourd'hui, les clients privilégient essentiellement une installation de chauffage hybride. Et c'est logique, car elle associe à la fois une chaudière à condensation au gaz et une pompe à chaleur électrique air/eau, pour offrir les avantages des deux dispositifs. La pompe à chaleur capte les calories de l'air et les convertit en énergie ; s'il fait vraiment trop froid dehors, la chaudière à condensation reprend le flambeau. Ainsi, on ne risque jamais d'avoir froid. Un système hybride consomme jusque 25 % d'énergie de moins et rejette 40 % de CO2 de moins qu'une (ancienne) chaudière au gaz conventionnelle. Lisez tous les avantages de l'association entre pompe à chaleur et chaudière à condensation.

Pompe à chaleur

Êtes-vous tenté par un chauffage intégral à l'électricité, par pompe à chaleur ? C'est possible, à condition de tenir compte de facteurs importants : une isolation performante de l'habitation, des éléments chauffants largement dimensionnés, les possibilités d'installation, l'arrivée d'eau chaude, etc. Mais sachez que pour nombre d'habitations existantes, un équipement de chauffage hybride sera souvent plus intéressant. Informez-vous au préalable.

À lire également : Entre une pompe à chaleur et l’installation d’un chauffage hybride, que choisir ?

Le biométhane est appelé à jouer un rôle toujours plus important. Il doit être estimé à sa juste valeur. Le gaz naturel peut servir pour la transition énergétique. Cliquez ici pour en savoir plus à propos du gaz et des objectifs climatiques à atteindre. À la recherche d'une installation de chauffage parfaitement adaptée à votre logement ? Contactez un installateur pour obtenir des conseils avisés.