6 astuces pour diminuer votre facture d'énergie : comment vous chauffer à bon compte au gaz ?

Publié le 19 October 2021
6 conseils pour diminuer sa facture d'énergie
6 conseils pour diminuer sa facture d'énergie

L'énergie coûte de plus en plus cher. Comment réaliser des économies sur ce poste de dépenses pourtant indispensable ? Nous allons vous le montrer par 6 conseils et expliquer comment économiser 500 € à l'achat d'une nouvelle chaudière très performante au gaz.

1. Isolation efficace de l'habitation

La meilleure manière de réduire la facture d'énergie, c'est de bien isoler l'habitation. Moins de déperditions thermiques signifient également moins de chauffage nécessaire. D'après certains experts :

  • En isolant les murs creux d'une habitation de rangée ordinaire occupée par 3 personnes, on peut économiser environ 260 € chaque année sur la facture d'énergie, et même jusque 960 € par an pour une maison 4 façades.
  • Isoler le toit d'une habitation de rangée dont le grenier est chauffé ou occupé permet d'économiser environ 620 € par an, et plus du double (1300 €) en cas de maison 4 façades.
  • L'isolation du sol représente à nouveau une économie de respectivement 200 € à 390 € pour une habitation avec 2 ou 4 façades.
  • Pour du vitrage à haut rendement, les économies respectives sont de 320 € à 450 € chaque année.

Il n'en faut pas plus pour vous inciter à passer à l'action ? Avant toute chose, prenez connaissance des primes à l'isolation pour rentabiliser encore plus vite votre investissement initial.

2. Remplacer une ancienne chaudière par un modèle à condensation

Le remplacement d'une chaudière âgée est évidemment un investissement judicieux. Non seulement pour gagner en confort, mais aussi pour diminuer la facture d'énergie et les rejets de CO2 de l'habitation. Si la chaudière a plus de 20 ans d'ancienneté, son rendement ne devrait guère dépasser 80 à 85 %, ce qui signifie que près de 20 % d'énergie brûlée sont gaspillés. Si votre chaudière a plus de 20 ans ou tombe parfois en panne, c'est qu'il est temps de vous équiper d'une chaudière à condensation. Son rendement est très élevé grâce à la récupération de la chaleur dans la vapeur d'eau des gaz de combustion.

En plus, saviez-vous que Gas.be accorde une prime d'au moins 500 € aux ménages qui font remplacer une chaudière de plus de 20 ans d'âge par une neuve ? L'investissement est encore plus vite amorti ! Demandez votre prime en cliquant ici et sollicitez un installateur Cerga pour être assuré du fonctionnement correct de cette nouvelle chaudière au gaz.

Bon à savoir : l'assistant financier de Gas.be peut être cumulé aux éventuelles primes de votre commune ou du gestionnaire du réseau de distribution. Une prime (respectivement 200 € et 150 €) s'applique aussi en cas de remplacement d'un appareil de chauffage d'eau sanitaire ou d'un radiateur individuel au gaz.

3. Associer chaudière au gaz et énergies renouvelables

Le gaz est parfait pour diminuer encore plus l'empreinte écologique de votre logement, car il peut facilement se conjuguer aux énergies renouvelables, par exemple des panneaux photovoltaïques. Si votre logement est déjà bien isolé, vous pouvez combiner la chaudière à condensation au gaz avec une pompe à chaleur hybride ou au gaz. Cela a pour effet de réduire à la fois les rejets de CO2 et les besoins énergétiques. Mais en outre, le gaz est un combustible toujours plus écologique. En optant dès maintenant pour le gaz, vous pourrez à l'avenir basculer vers le gaz vert, un gaz renouvelable quasi neutre en CO2, avec tous les avantages du gaz naturel. Découvrez 5 associations gagnantes avec le gaz et prenez contact avec un installateur Cerga de votre région. Il vous donnera des conseils gratuits et avisés.

4. Faire installer un thermostat intelligent

En diminuant de 1 °C la température au thermostat, vous économisez au moins 25 € par an sur la facture d'énergie. Mais pour ne rien perdre en confort, sachez qu'un thermostat intelligent adapte automatiquement le fonctionnement du chauffage à votre comportement. Il l'éteint dès que vous quittez la demeure et le rallume à votre retour. Et ce n'est pas tout…

  • Un thermostat intelligent peut être commandé à distance, de façon à pouvoir baisser la température de quelques degrés si vous avez oublié de le faire avant de quitter le domicile.
  • L'application électronique permet de déceler à quel moment vous économisez le plus en baissant la température.
  • En activant la fonction 'geofencing', le thermostat sait si vous êtes à la maison ou pas. Il n'active jamais le chauffage si vous êtes loin et économise ainsi de l'énergie.
  • Pour affiner encore le réglage de la température, ajoutez des boutons aux radiateurs ou des capteurs sur le thermostat. En ne chauffant que les pièces nécessaires, vous ferez encore plus d'économies.

5. Veiller à l'entretien régulier de la chaudière

Une chaudière au gaz bien entretenue consomme moins d'énergie et rejette moins de CO2. Pendant l'entretien, un homme de métier vérifie le réglage de l'équipement. Or il faut savoir qu'une chaudière bien réglée peut gagner jusqu'à 10 % sur le rendement thermique et être moins sujette aux pannes et dysfonctionnements.

D'ailleurs, un entretien régulier est obligatoire et nécessaire pour se conformer à la police d'assurance incendie. En Wallonie, le contrôle doit avoir lieu tous les 3 ans, contre tous les 2 ans en Flandre et à Bruxelles, que l'on y soit propriétaire ou locataire. Songez à demander un passage du technicien avant l'hiver, sans quoi vous risqueriez de tomber sur un agenda complet. Trouvez ici un installateur Cerga non loin de chez vous.

6. Débloquer les vannes thermostatiques et purger régulièrement les radiateurs

Un chauffage central performant, mais des radiateurs à peine tièdes ou produisant un bruit bizarre ? C'est le symptôme des bulles d'air dans les canalisations. Un problème qui se résout facilement en purgeant les radiateurs. Vous évacuez ainsi les bulles d'air qui se forment progressivement dans le circuit de chauffage central et entravent la circulation de l'eau chaude. En les purgeant 2 fois par an, vous évitez tout gaspillage inutile. C'est encore plus facile si vous faites installer un purgeur automatique.

Vérifiez aussi l'état des vannes thermostatiques : après l'été, elles peuvent être bloquées ou calcifiées. Si c'est le cas, l'eau chaude ne parvient plus aux radiateurs qui semblent en panne lorsque vous rallumez la chaudière. Il faut donc débloquer les vannes.

Il existe de nombreuses façons de se chauffer à très bon compte au gaz. Lisez ici comment opter pour le gaz, informez-vous des primes existantes et lisez 5 conseils pour maintenir votre chauffage en pleine forme. Contactez un installateur Cerga proche de chez vous pour obtenir des conseils avisés sur la meilleure solution dans votre situation.

   

Brochures

Demandez la ou les brochures que vous avez choisies