Tuyau : économisez doublement en remplaçant votre ancienne chaudière par un modèle à condensation au gaz

Personne n'aime payer trop. Surtout lorsqu’il s'agit d’une facture d'énergie. En remplaçant votre ancienne chaudière par un modèle récent à condensation au gaz, vous pouvez réduire considérablement votre consommation d'énergie, jusqu'à 35 %, et épargner quelque 440 € par an. Et avec la prime de remplacement de Gas.be, vous économisez en outre 500 € sur le prix d'achat d’une nouvelle chaudière.

Ancienne chaudière = rendement moindre

Les chaudières pour chauffage central ont généralement une durée de vie supérieure à 10 ans. Mais lorsqu'elles approchent de la fin de leur cycle de vie, le rendement diminue et le risque de panne augmente. Investir dans une nouvelle chaudière à condensation s'avère dès lors intéressant : elle consomme jusqu'à 35 % de moins qu'un modèle vieux de 20 ans. Votre chaudière a-t-elle plus de 20 ans et n'est pas un modèle à condensation ? Faites installer un tel élément, vous épargnerez quelque 440 € par an et réduirez les rejets de CO2 entre 30 et 48 %, grâce à une combustion plus propre.

500 € remboursés à l'achat d'une nouvelle chaudière

Remplacez votre ancienne chaudière installée avant 2000 par un équipement récent, et vous pourrez obtenir une prime jusqu'à 500 € de Gas.be. Vous avez le choix : chaudière à condensation, pompe à chaleur, solution hybride… Cliquez ici pour lire les conditions. Les subsides de Gas.be peuvent être cumulés aux primes des gestionnaires de réseaux de distribution, subsides de la région et déductions fiscales.

Chaudière au mazout ?

Pour réduire les rejets polluants dus au chauffage de l'immobilier, la Belgique a décidé d'interdire la vente de chaudières au mazout à partir de 2035. Mais certaines régions veulent accélérer le mouvement : on parle d'arrêter la vente de chaudières au mazout en Région bruxelloise à partir de 2025, et en Flandre dès l'an prochain ! Globalement, il faut s'attendre à une interdiction de remplacement d'une chaudière au mazout si l'habitation est susceptible d'être raccordée au réseau public de gaz.

Prêt pour l'avenir

La nouvelle chaudière devra évidemment respecter les normes minimales actuelles, ce que ne fait pas une chaudière ordinaire à haut rendement, mais bien une chaudière à condensation. On la reconnaît à son label énergétique A. Ce type de chaudière consomme moins d'énergie et est encore moins polluant que les chaudières au gaz naturel ordinaires.

Le label énergétique A, signe de qualité et de rendement

Ce label A est également une garantie de qualité. Il est accordé aux appareils sûrs, qui respectent les conditions techniques et commerciales sévères ainsi que toutes les prescriptions réglementaires d'application en Belgique. Dans le large assortiment de chaudières à condensation au gaz, vous trouverez certainement une solution pratique et rentable portant un label énergétique A. Curieux de voir quel modèle convient le mieux à votre habitation ? Pour obtenir des conseils, contactez un installateur Cerga certifié.

Avantages du gaz

Pourquoi le gaz ? C'est une source d'énergie économique et facile, mais également une alternative toujours plus propre. Ses atouts pour la qualité de l'air sont nombreux : il produit beaucoup moins de CO2, réduit de 77 % la part de particules fines dans l'air et ne rejette pratiquement pas de NOx. Last but not least : le gaz est facilement combinable avec des énergies renouvelables. Bref, avec le gaz, vous êtes fin prêt pour l'avenir. Consultez ici le coût d'installation et découvrez les possibilités qui s'appliquent à votre situation.

Désirez-vous optimaliser votre consommation d'énergie, à la fois pour préserver le climat et votre portefeuille ? C'est le moment de faire remplacer votre chaudière au gaz datant d'avant l'an 2000. Demandez une prime de remplacement et faites-vous rembourser 500 € à l'achat d'un appareil neuf.

Tuyau : faites appel à un installateur Cerga, un professionnel expert des équipements au gaz naturel, pour vous assurer d'un montage sûr et conforme de la nouvelle chaudière au gaz.

* L'économie annuelle d'un ménage ayant une consommation moyenne nette de 18.600 kWh par an avec une chaudière à condensation au gaz s'élève à environ 440 € ; pour l’installation d'une pompe à chaleur au gaz et des besoins annuels identiques, l'économie annuelle s'élève à 700 €.

En partenariat avec gas.be

Plus de news de gas.be

Vous vous chauffez au gaz en ce moment ? Avec une pompe à chaleur à gaz, vous pouvez chauffer encore plus efficacement !

Avec les pompes à chaleur, vous pensez probablement immédiatement à une pompe électrique.

Newsletter GRATUITE