Vous chaufferez-vous bientôt avec un de ces nouveaux combustibles ? Et cela avec votre chaudière au mazout actuelle ?

À l'heure actuelle, un ménage belge sur trois se chauffe au mazout. Sachant cela, quelles sont les solutions pour respecter la volonté de neutralité carbone de l'Union européenne d'ici 2050, sans abandonner pour autant votre chaudière au mazout ? Eh bien, elles existent ! Projetez-vous dans l'avenir, voici les combustibles neutres en carbone. Vous allez beaucoup en entendre parler !

Bientôt des combustibles neutres en carbone

1,6 million de ménages belges se chauffent au mazout. Comment pourraient-ils à l'avenir se chauffer de façon toujours aussi économique, mais plus durable ? Eh bien, une importante percée est en vue. Pour l'instant, des chercheurs et des ingénieurs travaillent d'arrache-pied au développement de combustibles neutres en carbone. Produits à partir d'huiles végétales et de déchets, ils se mélangent aisément au mazout ordinaire et peuvent réduire de 90 % les émissions de CO2. Cliquez ici pour en apprendre davantage.

Compatibles avec les chaudières existantes

Les combustibles neutres en carbone offrent des avantages intéressants dans le cadre des objectifs énergétiques de 2050 : ils sont inépuisables et leur impact sur le climat est neutre. Leur utilisation pour le chauffage domestique ne contribue pas au changement climatique. Mais il y a aussi des avantages pratiques. Comme le mazout, ces combustibles neutres en carbone sont faciles à transporter et à stocker. Ils sont disponibles en permanence, et surtout, ils sont compatibles avec les citernes et les chaudières au mazout existantes. Alors, déjà intéressé ? Demandez ici votre guide gratuit.

Remplacement progressif des combustibles fossiles

Les carburants neutres en carbone sont déjà utilisés en Belgique dans le secteur du transport, mais l'objectif est de les exploiter aussi pour le chauffage des bâtiments. Des ménages test se chauffent aujourd’hui à différents endroits d’Europe, et également en Belgique, avec ces nouveaux combustibles neutres en carbone. Lorsqu'ils seront produits à grande échelle, ces combustibles pourront progressivement remplacer les sources d'énergie conventionnelles. Pour, à terme, pouvoir s'en passer totalement. Les attentes sont très grandes !

Différents types de combustibles neutres en carbone

Il existe 4 sortes de combustibles neutres en carbone. Certains sont des biocombustibles, d'autres des combustibles synthétiques ou e-fuels.

  • EMAG (Ester Méthylique d’Acide Gras) : un combustible renouvelable fabriqué à partir d'huiles animales et végétales recyclées, qui est mélangé au mazout pour le rendre plus durable.
  • BtL (Biomass-to-Liquid) : un combustible liquide et neutre en carbone, fabriqué à partir de biomasse et de déchets végétaux, comme de la pulpe de bois, des huiles végétales ou des algues.
  • HVO (Hydrotreated Vegetable Oil) : produit à partir du traitement d'huiles végétales et de déchets d'huile de cuisson avec de l'hydrogène. Actuellement, on produit déjà davantage de HVO à partir de résidus de déchets et de graisses de l'industrie alimentaire et piscicole, des abattoirs, et d'huiles végétales impropres à la consommation.
  • E-fuels : combustibles synthétiques fabriqués à partir de l'énergie solaire ou éolienne. L’électricité verte est utilisée pour produire des combustibles renouvelables qui captent le CO2 de l’air.

Que peut-on déjà envisager ?

L'introduction de combustibles neutres en carbone est donc promise à court ou moyen terme. En attendant, vous pouvez déjà envisager les adaptations suivantes pour chauffer votre habitation de façon plus respectueuse de l'environnement :

  • Votre chaudière a-t-elle plus de 15 ou 20 ans ? La remplacer est une sage idée. Une nouvelle chaudière consomme jusqu'à 30 % de moins et est donc proportionnellement moins polluante. Vous bénéficiez d'un rendement jusqu’à 98 %. Consultez notre check-list, voyez si votre chaudière au mazout doit être remplacée et calculez les économies envisageables.
  • Voulez-vous aller plus loin ? Combinez votre chaudière avec une source d’énergie renouvelable, par exemple une pompe à chaleur, un boiler solaire ou une solution de chauffage hybride. En combinant une chaudière au mazout et une pompe à chaleur, les deux systèmes sont utilisés en alternance pour chauffer l'habitation, en fonction de leur rendement. Le guide sur la pompe à chaleur vous en dira davantage. Vous pouvez également combiner votre chaudière au mazout avec un chauffe-eau solaire, qui peut vous procurer jusqu’à 60 % d'eau chaude sanitaire nécessaire sur un an. Toute cette chaleur captée gratuitement du soleil représente autant d'économies de mazout. Ce n'est que lorsque le soleil ne produit plus assez de chaleur que la chaudière au mazout entre en action. Demandez votre guide gratuit pour en savoir plus sur l'association du mazout et de l'énergie solaire.
  • Vous trouverez d'autres astuces pour vous chauffer de façon plus durable et économiser sur les frais de chauffage dans le guide Se chauffer efficacement.

Les rejets de gaz à effet de serre de l'Union européenne devraient diminuer d'au moins 80 % d'ici 2050. Cela aura aussi une influence sur la consommation et l'emploi de mazout. Que deviendra votre chaudière ? Vous le lirez dans le guide ‘Énergies du futur : combustibles neutres en carbone’.

En partenariat avec Informazout

Plus de news de Informazout

Votre chaudière au mazout fonctionnera-t-elle bientôt avec du HVO, un combustible neutre en carbone ?

En raison des progrès enregistrés en matière d'énergies renouvelables, certains pensent devoir bi

Découvrez l’EMAG, un combustible renouvelable compatible avec votre chaudière au mazout

Comment vous chauffer de façon plus durable tout en conservant votre chaudière au mazout existant

L'avenir de votre chaudière au fioul passe au vert: découvrez les combustibles liquides renouvelables

Une famille flamande sur cinq chauffe au mazout, mais le gouvernement envisage d'éliminer progres

Chauffe-eau solaire avec chaudière au mazout: comment ça marche?

Lorsque vous pensez à la météo en Belgique, ce ne sont pas les températures tropicales et le sole

Newsletter GRATUITE