Gaz ou mazout : quel combustible pour ma nouvelle chaudière ?

Publié le 25 Juin 2021
welke brandstof verwarmingsketel gas mazout

Si vous chauffez votre habitation au mazout et envisagez l'achat d'une nouvelle chaudière, peut-être hésitez-vous quant au choix du combustible. Faut-il continuer avec le mazout ou opter pour le gaz ? Lisez nos conseils et informez-vous à propos des solutions économiques de chauffage.

Gaz ou mazout comme combustibles ? Petit comparatif

Tant le gaz que le mazout sont deux combustibles assez bon marché, dont les chaudières sont souvent moins chères qu'une pompe à chaleur. Entre ces deux combustibles, se chauffer au gaz est souvent considéré comme le choix le plus approprié pour le futur. Mais ce serait oublier que les chaudières modernes à condensation au mazout procurent elles aussi un rendement élevé. Nous vous présentons les deux modes de chauffage pour que vous puissiez choisir en connaissance de cause.

Le gaz pour alimenter ma nouvelle chaudière

L'avantage du gaz naturel, c'est qu'il ne faut (pratiquement) pas d'espace de stockage, alors que le mazout réclame une citerne. Mais si vous envisagez de passer au gaz de ville, vous aurez nécessairement besoin de raccorder l'habitation à une conduite publique souterraine. Comme il n'y en a pas partout, informez-vous au préalable auprès du gestionnaire de réseau. Si les conduites de gaz naturel n'arrivent pas encore jusqu'à votre quartier et si vous voulez malgré tout vous chauffer au gaz, lisez ici les possibilités alternatives.

Quand vous êtes assuré d'un approvisionnement en gaz, il vous reste à choisir la chaudière. Les modèles modernes à condensation ont une belle longueur d'avance sur les générations précédentes : le rendement est supérieur et leur consommation moindre. Ils récupèrent la chaleur présente dans les gaz de combustion, qui seraient de toute façon évacués par la cheminée et perdus. Il faut également savoir qu'une chaudière au gaz est moins chère qu'une chaudière au mazout. Cliquez ici pour évaluer à combien s'élève l'économie avec une chaudière neuve à condensation au gaz et demandez un devis.

Bon à savoir : si vous remplacez votre appareil de chauffage par une chaudière moderne et économique à condensation au gaz, vous entrerez en ligne de compte pour l'obtention de primes. Cliquez ici pour connaître les conditions et les primes par région.

Attention, en cas d'abandon du mazout (au profit du gaz), vous serez légalement tenu de faire évacuer ou neutraliser la cuve. Il faut aussi faire entretenir la chaudière au gaz, de préférence tous les deux ans, par un Viessmann Service Partner. Vous serez ainsi assuré d'un fonctionnement sûr et optimal de votre chaudière.

Le mazout pour alimenter ma nouvelle chaudière

Le mazout doit être stocké dans une citerne, qui peut être installée dans la maison ou à l'extérieur, dans le jardin. Avantage : l'approvisionnement n'est pas dépendant des conduites publiques dans la rue, ni même d'un fournisseur attitré. On peut donc choisir le prestataire proposant les tarifs les plus avantageux, au moment de l'année où les prix sont les plus bas. Mais une telle citerne réclame de la place, car elle doit être soit enterrée, soit posée en surface. Et inspectée régulièrement. Cela vaut aussi pour la chaudière au mazout, qui fera de préférence l'objet d'une séance d'entretien annuelle par un Viessmann Service Partner.

Si votre habitation est déjà équipée pour le mazout, il peut être intéressant de garder ce combustible. Vous éviterez les frais d'élimination ou d'assainissement de la citerne, de raccordement au réseau de gaz et d'installation d'une chaudière au gaz. La chaudière au mazout actuelle pourra bien sûr être remplacée par un exemplaire plus économique. Les appareils modernes à condensation atteignent des rendements élevés pour des consommations faibles. Découvrez l'assortiment de chaudières économiques de Viessmann alimentées au mazout.

Gaz et mazout : impact sur l'environnement

Tant le gaz naturel que le mazout sont des combustibles fossiles dont les réserves dans la nature ne sont pas inépuisables. Leur combustion libère des gaz à effet de serre et des particules nocives pour l'environnement. Le mazout, en particulier, a mauvaise presse de nos jours. Sa combustion libère en effet davantage de particules nocives que le gaz naturel. Mais d'un autre côté, la plus grande partie des rejets provoqués par ce dernier proviennent de la production et du transport. Et puis, les fabricants proposent désormais des chaudières au mazout nettement plus propres, avec beaucoup moins de rejets polluants.

Que vous optiez pour le gaz ou le mazout comme combustible pour votre nouvelle chaudière, on vous recommande vivement d'opter pour un modèle à haut rendement. Sa production de chaleur est meilleure et plus efficiente, tout en consommant moins de combustible. Et c'est encore mieux si vous optez pour une chaudière avec un thermostat intelligent. Cliquez ici pour mieux connaître les possibilités.

Un système hybride, composé d'une chaudière et d'un équipement alimenté par les énergies renouvelables, comme un boiler solaire ou une pompe à chaleur, rejette également moins de particules polluantes. Le brûleur n'est alors utilisé que lorsque la température extérieure est trop froide ou s'il n'y a pas de soleil.

Le gaz ou le mazout pour alimenter une chaudière : quelle est la solution d'avenir ?

Si vous vous interrogez quant aux solutions d'avenir que représentent le gaz et le mazout pour chauffer les habitations, cliquez ici pour mieux connaître les types de gaz et de mazout neutres en carbone par lesquels vous pourrez bientôt alimenter votre chaudière. La chaudière à condensation au gaz Vitodens 200 est déjà compatible avec les mélanges de gaz plus respectueux de l'environnement, qui contiennent jusque 30 % d'hydrogène. Et soyez rassuré : ce n'est qu'à partir de 2035 que la vente de chaudières au mazout sera interdite en Belgique. Mais cela ne signifie pas que vous devrez vous séparer de votre équipement ni ne pourrez plus commander de mazout. Par conséquent, il est toujours possible d'acheter une chaudière à condensation au mazout à haut rendement pour chauffer son habitation.

Gaz ou mazout : la meilleure solution pour votre habitation

Si vous n'avez pas la possibilité d'opter pour des techniques de chauffage vertes, la chaudière à condensation au gaz est le choix le plus avisé pour le futur. Mais dans certains cas, le mazout demeure une bonne alternative, car les chaudières à condensation modernes assurent un rendement élevé. Mais que vous soyez séduit par le gaz ou le mazout comme combustible pour votre nouvelle chaudière, vous êtes assuré chez Viessmann d'une garantie de 10 ans sur l'échangeur thermique en acier inoxydable de la chaudière à condensation. Demandez un devis sans engagement pour une chaudière Viessmann et consultez les conditions pour obtenir jusqu'à 800 € de remboursement.

   

Brochures

Demandez la ou les brochures que vous avez choisies