Trucs et astuces pour améliorer votre utilisation d'éclairage

Le taux d’éclairement dans les habitations a fortement augmenté ces vingt dernières années et nous ne songeons pas toujours à éteindre l’éclairage en quittant une pièce. Parallèlement, certaines installations d’éclairage décoratif sont particulièrement énergivores. Enfin, l’éclairage est, sans doute, le meilleur exemple de l’intérêt d’investir  dans de nouvelles technologies. C’est, en effet, un domaine dans lequel l’évolution technologique a déjà prouvé son potentiel d’économie. L’éclairage n’est certainement pas un poste financièrement très élevés mais les économies possibles par rapport aux faibles investissements à consentir, sont particulièrement attrayantes.

Les petits trucs tout simples et pas chers

Profitez au maximum de la lumière naturelle. Evitez donc l’usage excessif de rideaux et tentures à vos fenêtres avant la tombée du jour. Evitez les vitraux colorés qui absorbent la majorité de la lumière naturelle et n’abusez pas de croisillons à vos fenêtres, ils peuvent réduire l’apport de lumière naturelle de 10 à 15%. On oublie aussi très souvent d’élaguer plantations et arbustes à proximité des fenêtres.

Autant que possible, agencez vos espaces pour tirer un profit optimal de la lumière naturelle.

Veillez à avoir un éclairage général et un éclairage de proximité pour les tâches courantes.

Eliminez les abat-jours opaques et remplacez-les par des abat-jours décoratifs plus translucides. Vous pourrez utiliser un point lumineux de moindre puissance. Choisissez de préférence des abat-jours à grand angle d’ouverture  et de diamètre suffisant qui permettent une meilleure diffusion de la lumière que les abat-jours de petit diamètre à faible angle d’ouverture.

Veillez à placer judicieusement vos points lumineux en fonction de vos activités.

Evitez les coloris sombres sur vos murs, car ils absorbent ne quantité importante de lumière. L’usage de tons clairs peut vous permettre une économie de près de 50% !

Les meilleurs investissements

Equipez tous vos lieux de travail (cuisine, buanderie, atelier) et les locaux de non occupation (garage, cave, grenier) de tubes TL (appelés aussi tubes ‘‘néon’’). Veillez à ce que l’armature soit équipée d’un ballast électronique. Le rendement lumineux sera 6 à 7 fois supérieur à celui de la lampe à incandescence.

Remplacez les lampes à incandescence par des lampes ‘‘Eco’’ avec le label européen et le logo CE pour vous garantir de hautes performances, une longévité de plus de 10.000 heures et éviter le parasitage des réseaux. Préférez un matériel de bonne réputation à des marques ‘‘exotiques’’.

Equipez les zones de passage fréquent mais de courte durée d’une minuterie.

Préparez-vous à remplacer les spots à incandescence et les spots halogènes par des spots équipés de points lumineux LED. Encore onéreux aujourd’hui, ce nouveau type d’éclairage sera bientôt d’un prix accessible et permettra de réduire la consommation de 80% tandis que la durée de vie du point lumineux dépassera 25.000 heures.

Et puis aussi…

N’allumez pas l’éclairage par réflexe lorsque vous passez dans une pièce, mais seulement s’il est bien nécessaire. Habituez-vous à éteindre l’éclairage lorsque vous quittez une pièce. Cela vous procurera des économies, mais c’est aussi le signe le plus visible pour votre famille de votre préoccupation d’éviter les gaspillages inutiles.

Nettoyez régulièrement avec un chiffon sec vos points lumineux. Veillez aussi à la propreté des abat-jours et des armatures garnissant éventuellement les tubes TL. Ces armatures souvent négligées se tapissent de poussière et de graisse. Nettoyez-les deux fois par an avec une eau savonneuse tiède.

Les autres postes où vous pouvez réaliser des économies

Vous souhaitez réaliser des économies d'énergie dans votre habitation? Découvrez les trucs et astuces pour améliorer :

En partenariat avec bati-info.be

Newsletter GRATUITE