Installer l'électricité soi-même ? Ce qu'il ne faut pas oublier

Publié le 22 Avril 2021

Quand les propriétaires décident de rénover leur logement eux-mêmes, beaucoup sont tentés d'installer l'équipement électrique. Est-ce votre cas ? Vous pouvez alors vous lancer seul dans l'aventure où vous appuyer sur un système de prêt-à-monter avec assistance standardisée. Mais attention à ne rien oublier ! Voici la liste des aspects qu'il ne faut jamais négliger.

Gestionnaire de réseau et fournisseur d'électricité

Le gestionnaire du réseau de distribution est chargé d'acheminer l'électricité jusqu'à votre logement. Vous n'avez pas le choix de la société ; elle dépend de votre domicile. Si vous voulez faire installer un nouveau raccordement, vous devrez donc contacter ce gestionnaire.

Le fournisseur d'énergie est la société qui produit et livre l'énergie au distributeur. Pour se raccorder au réseau d'électricité, il faut obligatoirement souscrire un contrat d'énergie avec l'un des fournisseurs. Ils sont nombreux et leurs tarifs varient. Pour trouver la formule qui vous convient le mieux, comparez les prestations des différents fournisseurs au niveau des prix, de la durée du contrat, des services, des possibilités de résiliation, des conditions de paiement, etc.

Raccordement au réseau électrique

Raccordement provisoire

Si vous envisagez de faire construire ou de rénover, vous aurez de toute façon besoin d'électricité sur le chantier. Prévoyez donc un coffret ou une installation de chantier avant le début des travaux. Il s'agit d'un raccordement provisoire sous coffret scellé, avec un câble de raccordement et un compteur électrique. Vous devrez choisir un fournisseur d'énergie pour exécuter ce raccordement provisoire. Sachez aussi que le tarif appliqué aura de l'influence sur le type de compteur qui sera placé par le gestionnaire de réseau.

Raccordement définitif

Demandez bien à l'avance le raccordement définitif au gestionnaire de réseau, car il faut parfois du temps pour régler toutes les formalités administratives. Un contrôleur doit venir vérifier si tout est correctement installé, et si c'est le cas, raccorder de façon définitive le compteur numérique et le câble d'alimentation. Cet équipement doit bien sûr avoir été préparé : le câble d'alimentation doit être positionné dans une conduite d'attente passant au travers des fondations, à l'endroit isolé où devra être installé le compteur. Consultez le gestionnaire de réseau pour connaître les conditions.

Type de câble de raccordement

Vous avez le choix entre un raccordement monophasé ou triphasé – cela dépend des appareils électriques que vous comptez raccorder. Un ménage ordinaire se contente généralement d'un raccordement monophasé (230V) ; mais avec du triphasé (400V/230V), plus résistant, vous pourrez faire installer des appareils plus gros consommateurs de courant, par exemple une unité de climatisation d'air.

Réfléchissez donc au type de raccordement requis. Si vous êtes occupé à rénover votre logement et en avez modifié l'installation électrique, vous pouvez la laisser telle quelle ou éventuellement la faire adapter.

Installer l'équipement électrique dans les règles de l'art

Si vous installez le câblage électrique vous-même, vous devez respecter les règles du RGIE, le Règlement Général des Installations Électriques. Il détaille toutes les prescriptions que doivent respecter les installations et les matériels électriques en Belgique. Consultez le RGIE ici. Si vous avez besoin d'aide pour faire installer l'électricité, demander conseil à un électricien ou à un coach en autoconstruction prêt-à-monter.

Des conseils sur mesure pour un équipement prêt-à-monter

Vous aimeriez installer vous-même l'équipement électrique, mais n'êtes pas très à l'aise dans ce domaine ? Vous pouvez vous tourner vers la solution du prêt-à-monter. Un conseiller en autoconstruction vous aidera non seulement à commander le matériel nécessaire à votre projet, mais vous encadrera et vous donnera tous les renseignements utiles pour procéder à ces travaux vous-même.

Ne pas oublier la prise de terre

Pour éviter tout risque d'électrocution dans l'habitation et garantir la sécurité de chacun, vous devez impérativement faire installer une prise de terre. Pour une construction neuve, cela implique que la boucle de terre soit enfoncée à minimum 60 cm sous les fondations du mur extérieur de l'habitation. Pour les logements existants dépourvus de prise de terre (en état de fonctionnement), enfoncez dans le sol, au moins entre 3 à 5 m, un ou plusieurs piquets de terre. Vous pouvez en outre les allonger en vissant plusieurs piquets de terre les uns aux autres. Ils doivent être reliés de façon ininterrompue jusqu'au disjoncteur de mise à la terre. À partir de l'interrupteur de mise à la terre, vous pouvez réaliser les principales connexions électriques à l'intérieur de la maison pour y connecter tous les équipements métalliques touchables. Renseignez-vous au sujet des procédures de sécurité obligatoires pour les installations électriques domestiques.

Schémas de câblage et de situation

Pour introduire le dossier électricité nécessaire pour obtenir le rapport d'agrément, il vous faut un schéma de câblage et un schéma de situation. C'est obligatoire, alors faites-le correctement. Le schéma de câblage donne une représentation schématique des câbles et éléments de l'installation électrique au moyen de symboles universels. Consultez le RGIE pour connaître les bons symboles.

Dans le schéma de situation, vous indiquez où sont exactement situés les éléments et câbles électriques. Vous en avez besoin pour installer les équipements électriques.

Rapport d'agrément

Un rapport d'agrément est requis avant le démarrage de toute installation électrique, mais aussi en cas de modification, de renforcement ou d'extension. Un contrôleur indépendant viendra vérifier l'installation sur place et examinera pour cela le schéma de câblage et le schéma final de situation. Quand il aura donné son aval pour l'agrément, celui-ci sera valable pour une période de 25 ans. Tout l'équipement électrique de votre domicile devra de nouveau être vérifié un quart de siècle plus tard - ou plus tôt, en cas de transformation ! Cliquez ici pour en savoir plus sur l'agrément des installations domestiques.

Envie de vous retrousser les manches et d'installer vous-même des équipements ? Lisez nos articles sur les techniques.

   

Brochures

Demandez la ou les brochures que vous avez choisies