Smart home : comment installer soi-même Niko Home Control ? (avec un accompagnement !)

Publié le 11 Juillet 2022

Vous avez remarqué ? La maison intelligente est en plein essor. Cela n'a rien d'étonnant, si l'on pense à toutes les possibilités. Par exemple éteindre tous les appareils d'une simple pression sur un bouton, surveiller sa maison à distance et utiliser au maximum l'énergie solaire. Niko Home Control permet de faire tout cela et bien d'autres choses encore. En l'installant vous-même, vous économisez de l'argent et du temps. Découvrez comment vous lancer.

Étape 1 : établissez un plan d'installation clair

Une bonne préparation est capitale. Ceci est également le cas si vous installez vous-même Niko Home Control. Pour une bonne installation, vous devez savoir exactement comment placer le système, mais aussi de quel matériel vous avez besoin. Le schéma unifilaire et le schéma de situation vous aideront dans votre démarche. Ils sont d'ailleurs indispensables pour le contrôle de votre installation. De véritables must-have !

Pas encore de schéma unifilaire et/ou de schéma de situation ? Pas de stress, les spécialistes de Solyd se feront un plaisir de les établir pour vous. Découvrez ici comment obtenir de l'aide.

Vous disposez de ces schémas, mais vous ne savez pas exactement de quel matériel vous avez besoin ? Le cas échéant, les spécialistes de Solyd vous fourniront une liste du matériel gratuite. Ils se basent à cet effet sur les plans et schémas de votre maison et établissent une liste de tous les produits nécessaires avec leurs prix. Aperçu transparent garanti ! Vous pouvez facilement commander en ligne dans le webshop de Solyd.

Saviez-vous que les spécialistes de Solyd peuvent également vous aider à installer Niko Home Control lors d'une visite de chantier ? Vous pouvez même les contacter pour toutes les exigences légales. Vous pouvez ainsi faire contrôler et approuver votre installation électrique. Découvrez toutes les possibilités d'accompagnement.

Étape 2 : posez les câbles et les boîtiers d'encastrement

Vous savez entre-temps à quoi doit ressembler votre installation électrique et de quel matériel vous avez besoin. Il est temps de passer à l'action ! L'étape suivante consiste à installer les câbles électriques et les boîtiers d'encastrement. Lorsque vous installez Niko Home Control, vous faites un choix entre différents types de câbles, tels que des câbles UTP, SVV ou bus. Ils permettent de connecter toutes les commandes en étoile ou en boucle à votre boîte à fusibles. Avec un câble XVB, vous raccordez séparément tous vos consommateurs, comme les points lumineux, à la boîte à fusibles.

Conseils pour travailler plus facilement

L'installation des câbles et des boîtiers d'encastrement est une étape importante dans la mise en place de votre système Niko Home Control. Nous vous recommandons de prévoir suffisamment de temps et de travailler par journées entières dans la mesure du possible. De cette façon, vous obtiendrez des résultats plus rapides et le travail sera terminé en une à deux semaines. Veillez en outre à garder le chantier propre. Cela vous permet d'avoir une bonne vue d'ensemble à tout moment, ce qui vous rend moins susceptible de faire des erreurs. Il est également préférable de garder votre plan à portée de main. En cas de changement, vous pourrez ainsi facilement indiquer les modifications et les commentaires.

Le câblage est posé ? Alors il est temps de procéder à une vérification finale ! Contrôlez si tout est correct et si vous n'avez rien oublié. Assurez-vous également de savoir à quoi sert chaque câble. L'étiquetage des câbles vous y aidera. Un bon contrôle vous permet d'éviter des problèmes par la suite. Ne faites donc pas l'impasse sur ce contrôle !

Étape 3 : câblez la boîte à fusibles

Après avoir installé vos câbles, il est temps d'effectuer les raccordements sur la boîte à fusibles. Pour un aperçu ordonné, séparez votre boîte à fusibles ordinaire de vos modules Niko Home Control. Comment faire ? Placez votre unité de contrôle connectée Niko Home Control et les modules de commutation dans une boîte à fusibles et les fusibles et interrupteurs différentiels dans l'autre. Connectez ensuite les câbles des consommateurs aux modules de commutation et le câble des commandes à l'unité de contrôle connectée.

Étape 4 : placez les platines murales et les boutons-poussoirs

Vous y êtes presque ! Tous les câbles sont maintenant correctement placés et connectés. Il est maintenant temps de placer les platines murales. Placez-les sur les boîtiers d'encastrement pour les boutons-poussoirs. Ils obtiennent ainsi une adresse et peuvent communiquer facilement avec l'unité de contrôle connectée. Pour finir, complétez les platines murales avec un bouton-poussoir Niko Home Control et une plaque de recouvrement.

Étape 5 : programmez l'installation Niko Home Control

Le moment est venu de programmer vos consommateurs et vos commandes. Let’s connect! Niko Home Control est heureusement très facile à programmer à l'aide du logiciel Niko Home Control, que vous pouvez télécharger gratuitement sur le site web de Niko. Il est convivial, intuitif et très structuré visuellement grâce à un système glisser-déposer. Il vous permet d'avancer rapidement !

Dans une maison intelligente, vous économisez de l'énergie tout en bénéficiant d'un confort accru. En installant vous-même Niko Home Control, vous amortissez votre système encore plus rapidement. Vous envisagez de vous mettre à l’œuvre vous-même, mais vous avez encore des questions ou des doutes ? Contactez donc un spécialiste de Solyd. Les spécialistes de Solyd se feront un plaisir de vous mettre sur la voie, afin que vous puissiez bientôt profiter de votre maison intelligente. Bonne chance !