Pour un chauffage plus propre, associez gaz et énergies renouvelables

Qui ne voudrait pas d'un chauffage à la fois plus économe et plus propre ? Eh bien, il est parfaitement possible d'associer gaz et énergies renouvelables, sans rien perdre en confort. Découvrez les avantages et les possibilités et faites-vous conseiller pour une installation parfaitement adaptée à votre logement.

Le gaz : écologique, économique et abordable

Voulez-vous chauffer votre habitation dans le respect de la planète ? Le gaz naturel est le combustible fossile le moins polluant qui soit. Et il est de plus en plus propre. Sa combustion rejette jusque 25 % de CO2 de moins. Vérifiez les possibilités en fonction de votre situation. Si vous associez le gaz à une source d'énergie durable respectueuse de l'air et qui ne rejette que peu de CO2, comme le solaire, l'éolien ou le géothermique, vous êtes alors vraiment sur du velours : vous bénéficiez d'un rendement supplémentaire et d'une solution du futur.

Voici les 5 combinaisons gagnantes avec le gaz

Comment combiner au juste le gaz et les énergies vertes ? Voici 5 paires gagnantes pour les habitations existantes ou à bâtir. Pour savoir laquelle convient le mieux à votre situation, contactez un installateur Cerga.

1. Panneaux photovoltaïques

Pour les chantiers de rénovation et a fortiori pour une construction neuve, les panneaux photovoltaïques permettent plus facilement d'atteindre la norme PUB. L'investissement est généralement remboursé en 8 ans, or leur durée de vie est longue et estimée à environ 25 ans.

  • Vous rejetez jusque 39 % de CO2 de moins ;
  • Vous économisez environ 450 € par an sur la facture énergétique.

2. Chaudière à condensation au gaz et boiler solaire

Saviez-vous que le soleil pouvait chauffer une partie de l'eau sanitaire ? Les collecteurs solaires placés sur la toiture transforment les rayons du soleil en énergie thermique par le biais d'un échangeur, qui chauffe l'eau dans le boiler solaire – assez pour environ la moitié du volume d'eau annuel nécessaire ; l'autre moitié est chauffée par le gaz.

3. Pompe à chaleur au gaz

Le rendement élevé des pompes à chaleur est surtout dû à l'énergie gratuite et renouvelable puisée dans l'environnement immédiat (le sous-sol, l'air ou l'eau). Ce faisant, l'appareil produit davantage d'énergie qu'il n'en consomme. Avec une pompe à chaleur, il est possible d'utiliser de l'énergie renouvelable presque toute l'année. Mais si l'hiver est très rigoureux ? Dans ce cas, la chaudière à condensation au gaz, très performante, intervient en appoint pour le chauffage de l'habitation et de l'eau chaude.

  • Le rendement saisonnier est de 126 %.
  • Vous avez jusque 40 % d'énergie renouvelable gratuite.
  • Vous rejetez 49 % de CO2 de moins.
  • Vous avez droit à une prime.
  • Vous économisez jusque 700 € par an sur la facture d'énergie par rapport à la seule chaudière à condensation au gaz.

Lisez également ce témoignage : Rénover et faire installer une pompe à chaleur à gaz : un investissement plus que judicieux.

4. Chaudière à condensation au gaz et pompe à chaleur électrique (solution hybride)

Le mariage d'une chaudière à condensation au gaz et d'une pompe à chaleur électrique garantit non seulement un rendement optimal, mais aussi une baisse de l'empreinte écologique. La pompe à chaleur couvre généralement la plus grande partie des besoins en chauffage de l'habitation et de l'eau chaude ; la chaudière intervient en appoint.

  • Vous utilisez l'énergie renouvelable gratuite ;
  • Vous consommez jusque 25 % d'énergie de moins ;
  • Vous économisez sur les frais d'énergie ;
  • Vous rejetez jusque 42 % de CO2 de moins ;*
  • Vous bénéficiez d'une prime de 800 €.

5. Pile à combustible

Une pile à combustible est un équipement qui produit à la fois de la chaleur et de l'électricité. On est moins dépendant de la variation des prix du marché de l'électricité. Une partie du courant généré est réinjectée sur le circuit électrique. La pile à combustible fonctionne pratiquement en continu et produit de l'eau chaude à usage ménager jusqu'à 65 °C. La chaudière à condensation au gaz fait l'appoint pour le reste.

  • Vous produisez de l'électricité vous-même ;
  • Vous obtenez un rendement saisonnier de 142 % ;
  • Vous consommez jusque 22 % d'énergie de moins ;
  • Vous économisez sur les frais d'énergie (jusque 1375 € par an) ;
  • Vous rejetez jusque 26 % de CO2 de moins ;*
  • Vous pouvez même y associer des panneaux photovoltaïques.

Remplacez votre ancienne chaudière au gaz et économisez 500 €

Si vous envisagez de remplacer votre vieille chaudière au gaz installée avant l'an 2000 par un nouveau modèle à condensation, une pompe à chaleur au gaz ou une solution hybride, vous pouvez bénéficier de la prime de remplacement d'au moins 500 € offerte par Gas.be. Cliquez ici pour savoir si vous y avez droit.

Voulez-vous chauffer votre demeure sans risque et à moindre coût ? L'emploi du gaz et d'une énergie renouvelable est une solution d'avenir offrant un rendement supérieur. Découvrez ici les possibilités adaptées à votre situation. Contactez un installateur Cerga dans votre région pour obtenir des conseils avisés gratuits.

* Par rapport à une chaudière au mazout.

En partenariat avec Gas.be

Plus de news de Gas.be

Pourquoi passer au gaz et mettre une croix sur le mazout ?

Vous avez encore une vieille chaudière au mazout chez vous et votre installation de chauffage doi

L'eau chaude gratuite à la maison ? Par ici, les économies !

Se faire couler un bain ou prendre une douche bien chaude, en ne payant que l'eau, un rêve ?

Newsletter GRATUITE