La méthode la plus rapide pour évaluer et améliorer la qualité de l'air domestique

Plus le mercure chute, plus l'on se calfeutre chez soi, et plus la qualité de l'air ambiant régresse. Et cela sans qu'on en prenne vraiment conscience. Mais alors, quand et comment aérer les pièces ?

Un air ambiant sain ?

L'air que l'on respire est chargé de CO². Outre l'humidité et les particules nocives, la quantité de CO² présente dans une pièce en dit long sur la qualité de l'air ambiant. Malheureusement, personne n'a de sixième sens pour détecter un éventuel excédent de CO² dans l'air, car il est inodore et totalement invisible. Dans des locaux non isolés et non ventilés, la teneur en CO² peut grimper au-dessus de 1200 ppm (particules par million) ; c'est particulièrement nocif, car l'air extérieur n'en compte généralement que 400 ppm.

Savoir quand il faut aérer

Pour savoir à quel moment aérer une pièce, il faut d'abord connaître la quantité de CO² présente dans l'air ambiant. Et pour cela, il faut la mesurer. C'est facile à l'aide de Renson Sense, un appareil de mesure intelligent qui donne une évaluation objective de la qualité de l'air, dont la teneur en CO². À l'aide d'un témoin lumineux, qui varie du bleu et orange jusqu'au vert, on connaît facilement la qualité de l'air ambiant et s'il faut ou pas aérer. Mais cet appareil est également capable de surveiller l'humidité, la température, la lumière, le bruit et les substances organiques volatiles comme les odeurs. Autant de paramètres qui jouent un rôle pour un climat intérieur sain et confortable. Cliquez ici afin de mieux connaître le nouveau Renson Sense.

Efficacité de l'aération

Ouvrir les portes et fenêtres est une bonne habitude pour aérer les locaux. On y ramène de l'oxygène et améliore la qualité de l'air ambiant. C'est même devenu une nécessité en période d'épidémie de Covid-19, car une ventilation régulière contribue à limiter les risques de dispersion du virus dans l'air. Cela étant, ouvrir en grand les portes et fenêtres est un non-sens économique lorsque le chauffage fonctionne. C'est ici qu'intervient le capteur intelligent de CO² Renson Sense, très utile pour annoncer la nécessité de ventiler. Ainsi, pas d'oubli.

Une solution à long terme

Savoir à quel moment la qualité de l'air ambiant a diminué à ce point qu'il faille intervenir manuellement pour aérer les locaux est très utile. Mais si vous privilégiez le confort, optez pour une solution à long terme. Une ventilation Smartzone, c'est-à-dire un appareil qui détecte la présence de CO² et d'autres particules nocives et assure une ventilation contrôlée automatique, vous garantit la meilleure qualité d'air ambiant sans devoir vous soucier de mesures et d'ouverture des fenêtres. Découvrez ici quel système de ventilation correspond le mieux à vos besoins.

Recherchez-vous une solution pour améliorer l'air ambiant dans votre habitation ? Commandez Renson Sense pour mesurer la teneur en CO² de l'air l'intérieur ou contactez un distributeur dans votre région afin d'améliorer le climat intérieur de votre logement avec une solution adéquate.

 

En partenariat avec Renson

Plus de news de Renson

Une terrasse au milieu de l’eau, à l’abri grâce à la Camargue de Renson

À Bierbeek, Johan Ons (ONS Tuinarchitectuur) peut être fier du projet exclusif auquel il a donné

Protections solaires : faut-il les installer à l'intérieur ou à l'extérieur ?

Voulez-vous à tout prix éviter de vivre dans un sauna lors de la prochaine canicule ?

Pourquoi est-il essentiel de bien ventiler la salle de bains ?

L'amélioration constante de l'isolation des bâtiments a un effet bénéfique sur les économies d'én

Prolongez votre été avec une pergola

Le temps passe vite quand on s’amuse.

Newsletter GRATUITE