Un projet de rénovation? Tracez votre itinéraire idéal sur MaRouteReno.be

Lorsque le mercure tombe, on se rend compte à quel point un logement économe en énergie s'avère précieux. Voulez-vous réaliser des économies sur des frais d'énergie qui flambent ? Alors, une rénovation énergétique s'impose. D’accord, mais comment faire et par où commencer ? MonRenoScan de MaRouteReno.be vous montre la voie à suivre vers un certificat PEB avec label A. Découvrez ici dans quelle mesure votre habitation est économe (ou pas) en énergie et comment en diminuer la consommation, même par des changements modestes.

Opter pour une rénovation écoénergétique

Si vous envisagez de rénover votre logement, il est sage d'opérer une rénovation écoénergétique et de viser le label PEB A. Et si vous êtes depuis longtemps propriétaire d'une habitation gourmande en énergie, tout faire pour obtenir un label PEB plus favorable s'avère intéressant. Car le logement lui-même est un facteur déterminant dans les coûts d'énergie. Cela dit, comment faire ?

Effectuer un RenoScan

L'énergie la moins chère est… celle qui n’est pas consommée. Dans quelle mesure votre logement est-il gourmand en énergie ? Comment réduire la consommation et économiser le mieux ? Vous le saurez en utilisant MonRenoScan sur www.maroutereno.be. Remplissez le questionnaire en ligne et faites un état des lieux de la toiture, des murs extérieurs, des châssis et du vitrage des portes et fenêtres ainsi que des techniques employées. Vous recevrez par e-mail un rapport personnalisé et gratuit, indiquant dans quelle mesure votre logement est économe (ou pas) en énergie et comment y remédier.

Élaborer la rénovation idéale

Une rénovation écoénergétique requiert de suivre 5 étapes. Isoler le bâtiment et recourir à des techniques plus économiques sont les deux clés du succès. En isolant l'habitation, on peut économiser chaque année jusqu’à 3700 € sur la facture d'énergie ! Quelles sont les économies concrètes de chaque étape envisagée* ? Vous le saurez dans l'estimation ci-dessous. Et pour passer à l'acte, déterminez pour vous-même un projet réaliste vers un certificat PEB label A.

*Estimation sur base de la consommation d'énergie moyenne d'un logement non isolé

1. Rénovation de la toiture

On estime en général que 30 % de la chaleur produite dans un logement se perdent par la toiture si celle-ci n'est pas isolée. C'est énorme. Voilà pourquoi on conseille toujours de commencer l'isolation par le principal poste de déperdition : la toiture. Cela fait, vous pouvez économiser jusqu'à 1600 € par an, tout en gagnant en confort d'habitat et en respectant mieux les normes d'isolation du toit. Mais si celui-ci est déjà isolé, vérifiez si l'isolant est suffisamment épais et apposé correctement. Lisez ici comment réaliser une rénovation écoénergétique de la toiture.

2. Rénovation des murs extérieurs vers le label A

Évidemment, une bonne partie de l'énergie, environ 20 %, est aussi perdue par les murs. En isolant les murs (extérieurs), vous pouvez économiser jusque 1080 € par an. Cela peut nécessiter différents procédés : par l'extérieur, par le vide ventilé ou par l'intérieur. Pour respecter les normes, la pose d'un isolant de façade est la méthode la plus efficace. Cliquez ici pour vous initier à l'isolation des murs.

3. Rénovation des châssis de portes et fenêtres

Certaines fenêtres ou portes extérieures ont-elles encore du simple vitrage ? Quel dommage, car vous jetez littéralement l'argent par les fenêtres ! Saviez-vous que 10 % de l'énergie produite s’échappent par le simple vitrage ? Investir dans des fenêtres avec vitres à haut rendement permet d'économiser jusque 700 € par anCliquez ici pour obtenir des renseignements sur les châssis écoénergétiques.

4. Rénovation et isolation des planchers

L'isolation du plancher est un autre travail intéressant, car c'est par là que se perdent environ 10 % de l'énergie. En isolant le plancher, vous pouvez économiser jusque 320 € par an et profiter de l'occasion pour installer un chauffage par le sol. Il diminue la facture et laisse une agréable sensation de chaleur sous les pieds. Lisez ici comment faire.

5. Installer des techniques modernes

5e et dernière étape : l'installation de techniques modernes portant sur le chauffage de l'air et de l'eau sanitaire, la ventilation et l'électricité. Optez pour des équipements intelligents et économiques en utilisant si possible des sources d'énergies renouvelables. Cliquez ici pour en savoir plus.

Ne manquez pas les primes

Outre une belle économie sur la facture d'énergie, tout chantier de rénovation écoénergétique peut profiter d'un coup de pouce financier de la Région wallonne, sous la forme de primes. Outre des primes à la rénovation avec audit, d'autres sont accessibles sans audit pour des travaux de toiture et d’autres petits travaux de rénovation coûtant moins de 6000 €, sans oublier les primes sans audit pour l'installation de techniques intelligentes et renouvelables. C'est toujours bon à prendre ! Impatient de savoir quelle prime demander ? Consultez cet aperçu des primes à la rénovation en 2024 en Wallonie.

Impatient de vous lancer dans une rénovation écoénergétique de votre logement ? Consultez le site www.maroutereno.be pour obtenir une foule de conseils et d'idées. Bonne chance !

MaRouteReno
comment isoler ma toiture en route vers le label A
comment isoler mes murs extérieurs en route vers le label A
comment rénover mes fenêtres & portes en route vers le label A
comment isoler mon sol en route vers le label A
comment rendre ma maison étanche à l’air en route vers le label A
quelle ventilation pour ma rénovation en route vers le label A
quelle chauffage choisir en route vers le label A ?
quelles techniques intelligentes & renouvelables en route vers le label A ?
MaRouteReno